Portrait d’un utilisateur de progiciels dans l’industrie pharmaceutique

  • Écrit par : Rahim Kaba
  • Date de publication : février 15 2012



Mon article appelé « Portrait de l’utilisateur de progiciels indien » (en anglais) m’a incité à élaborer une nouvelle série d’articles qui décrit les utilisateurs de progiciels dans différentes industries et différents endroits. Puisque j’ai déjà travaillé dans l’industrie pharmaceutique, j’ai décidé que cet article se concentrerait sur les intentions et les comportements des acheteurs de logiciels d’entreprise dans ce secteur. À l’aide d’une analyse des données du marché fournie par Centres d’évaluation de la technologie inc. (TEC), je vous présenterai un aperçu des types de systèmes d’entreprise que considèrent les compagnies pharmaceutiques, ainsi que les priorités fonctionnelles qu’elles recherchent pour les aider à simplifier leurs opérations au jour le jour. Si vous travaillez dans l’industrie pharmaceutique et que vous désirez évaluer des solutions logicielles, les données et les études présentées dans cet article pourraient vous intéresser particulièrement.

Le paysage de l’industrie pharmaceutique

L’industrie pharmaceutique est une des industries les plus réglementées au monde. Les médicaments et d’autres thérapies médicales doivent adhérer à des lois gouvernementales très rigoureuses fixant les exigences pour l’approbation d’un nouveau médicament dans un pays particulier.

Afin d’être concurrentielles, les compagnies pharmaceutiques doivent être efficaces et rapides pour distribuer les médicaments sur le marché, tout en garantissant des médicaments avec un haut niveau d’efficacité et de sécurité. Les compagnies pharmaceutiques prospères ont réussi à atteindre ces objectifs tout en faisant face à plusieurs défis, comme un déplacement des marchés développés vers les marchés émergents, des processus d’approbation de médicaments longs et coûteux, la disponibilité croissante d’options génériques ainsi que l’adoption de technologies révolutionnaires telles que le génie génétique, la chimie combinatoire et le criblage à haut débit, par exemple.

Des inquiétudes médicales croissantes au sujet de la sécurité et la conformité des produits avec les pratiques de marketing médical durant le cycle de vie du produit font en sorte que les compagnies pharmaceutiques sont surveillées de près. En raison de la nature complexe des processus de conformité aux règlements, les compagnies pharmaceutiques se tournent vers les logiciels pour les aider à améliorer leurs processus d’affaires et de production ainsi que pour intégrer des méthodes afin de gérer la conformité et les risques. Les éditeurs de logiciels d’entreprise comme 3i Infotech, Deacom et SAP ont personnalisé leurs solutions pour offrir des fonctions propres à l’industrie, afin d’aider les compagnies pharmaceutiques à se conformer au nombre grandissant de règles et garantir qu’elles seront en mesure de gérer et de superviser la qualité de la production et des produits, toute la documentation et tous les flux de travaux associés.

Les données de TEC sur le marché : profil de l’industrie pharmaceutique

Sélectionner le bon logiciel d’entreprise est un exploit de taille. Investir dans les bonnes technologies offre aux compagnies un avantage concurrentiel important. Plusieurs entreprises investissent dans un système à l’échelle de l’organisation de manière à améliorer l’efficacité dans tous les segments de la compagnie (de la gestion des stocks aux processus de fabrication en passant les dossiers électroniques) et à garantir qu’ils respectent les exigences d’efficacité et de sécurité des différents médicaments.

Pour brosser le portrait d’un utilisateur de progiciels typique dans l’industrie pharmaceutique, j’ai examiné près de 3500 projets d’évaluation de logiciels effectués par des décideurs de l’industrie pharmaceutique, ainsi que les données sur le marché des deux dernières années dans le Conseiller TEC, notre système d’évaluation en ligne. Le Conseiller TEC détient de l’information détaillée au sujet des solutions logicielles, recueillie directement des éditeurs et vérifiée par les analystes de TEC. Ce système est conçu pour aider les utilisateurs à comparer des solutions rapidement et précisément (essayez le Conseiller TEC, si ce n’est pas déjà fait). Le tableau ci-dessous offre un aperçu des données démographiques des répondants, les types de logiciels et de fonctions qu’ils recherchent ainsi que l’évaluation de logiciels-services (SaaS) et d’options de déploiement sur demande.

Les données démographiques des répondants

Le premier graphique illustre la décomposition géographique des répondants de l’industrie qui ont évalué des logiciels d’entreprise avec le Conseiller TEC. Sans grande surprise, l’Asie et l’Amérique du Nord se classent au sommet de la liste avec le plus grand nombre de répondants, c’est-à-dire 27 % et 19 % respectivement. Les États-Unis représentent à eux seuls le plus grand marché pharmaceutique (et historiquement, le marché des soins de santé le plus développé au monde), tandis que la Chine et l’Inde sont considérées comme parmi les plus grands selon IMS Health. L’Afrique se retrouve en troisième position avec 17 %. À la lecture de cette dernière donnée, ma curiosité fut piquée, et j’ai découvert que la majorité des évaluations logicielles d’Afrique provenaient de l’Égypte. Selon Espicom Business Intelligence, le marché pharmaceutique en Égypte devrait se classer en deuxième position dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique d’ici 2016. Il n’est donc pas surprenant que plusieurs multinationales se soient déjà établies en Égypte.

Figure 1. Décomposition géographique des répondants de l’industrie qui ont évalué des logiciels d’entreprise avec le Conseiller TEC (sous forme de pourcentage des utilisateurs).

Ensuite, je voulais connaître la taille des compagnies pharmaceutiques évaluant des progiciels. Le deuxième graphique démontre que 70 % des évaluateurs de logiciels proviennent du secteur des petites et moyennes entreprises (PME) ayant au maximum 500 employés. Ces compagnies représentent des firmes pharmaceutiques et de biotechnologie, des entreprises en démarrage, des laboratoires de recherche médicale ainsi que des prestataires de services pharmaceutiques, certaines d’entre elles ayant la possibilité d’être financées par des bourses du gouvernement et des sociétés financières d’innovation.

Figure 2. Décomposition des répondants de l’industrie qui ont évalué des logiciels d’entreprise avec le Conseiller TEC par taille de compagnie (sous forme de pourcentage des utilisateurs).

Les types de logiciels les plus populaires

Les progiciels de gestion intégrés (PGI) pour les PME se sont retrouvés au sommet de la liste des logiciels recherchés par les évaluateurs de l’industrie pharmaceutique, comme on peut le voir dans le troisième graphique. Ce résultat correspond à la décomposition démographique du deuxième graphique. Selon TEC, ce type de logiciels s’appliquent aux organisations de petite et moyenne taille recherchant un PGI prenant en charge un grand éventail de fonctions principales, comme le grand livre général, les comptes créditeurs et débiteurs, la paie, la gestion des coûts et des projets, la fabrication, la gestion des stocks, etc. De telles fonctions offrent aux compagnies pharmaceutiques les outils importants pour se conformer aux règlements stricts du gouvernement et les aider à améliorer leurs processus d’affaires et de fabrication. Les éditeurs de PGI ont adapté leurs solutions spécifiquement aux PME afin qu’elles puissent tirer avantage des fonctions de PGI principales tout en conservant des coûts d’implémentation, de déploiement et d’entretien faibles, permettant aux PME d’être concurrentielles avec des compagnies plus développées.

Les PGI pour la production linéaire et non-linéaire étaient les suivants sur la liste. Ces types de logiciels attirent particulièrement les compagnies qui nécessitent un PGI pour gérer leur production, leur planification, la gestion des coûts du produit et la gestion du matériel. Ce sont des solutions robustes avec des fonctions intégrées de gestion des ressources humaines, des finances et des ventes.

Figure 3. Les types de logiciels qu’ont évalués les utilisateurs de l’industrie pharmaceutique dans le Conseiller TEC (sous forme de pourcentage des utilisateurs).

Les fonctions de logiciels les plus populaires

Avec l’aide de mes collègues, j’ai analysé les exigences logicielles des compagnies pharmaceutiques et je les ai classées par pourcentage de réponse afin de déterminer les domaines de fonctionnalités les plus recherchés. J’ai assumé qu’un domaine de fonctionnalités choisi fréquemment correspondait à des fonctions avec une priorité d’agrégation plus élevée.

Comme l’illustre la Figure 4, les modules financier et de comptabilité sont les plus demandés, ce qui est conforme avec les priorités des PME à la recherche d’un PGI. Les fonctions financières et de comptabilité permettent aux organisations d’opérer sous la bannière de la transparence et d’être en mesure de gérer et de faire le suivi de l’information à propos de leurs activités financières prévues et actuelles de manière précise, ce qui est essentiel pour les PME afin de garantir leur croissance et leur prospérité à long terme. La gestion des achats et des stocks est particulièrement utile pour aider les compagnies pharmaceutiques à gérer l’information sur leurs stocks et simplifier les processus d’approvisionnement associés aux matériaux bruts.

Figure 4. Les modules fonctionnels demandés par les utilisateurs de l’industrie pharmaceutique évaluant des logiciels d’entreprise avec le Conseiller TEC (sous forme de pourcentage des réponses illustrées à la Figure 3).

Les exigences logicielles sur demande

L’infonuagique est une tendance qui perce doucement les domaines de la recherche, du développement, de la gestion des essais cliniques et du partage d’information sur les soins de santé. L’explosion de données sur les médicaments et les produits biologiques de la prochaine génération fait croître l’importance de l’informatique axée sur l’infonuagique pour la recherche et le développement dans l’industrie pharmaceutique. Comme on peut le voir à la Figure 5, la popularité des modèles d’hébergement de logiciels est demeurée relativement stable depuis 2009. Comparativement à d’autres industries, par exemple le secteur de la production, avec une utilisation des logiciels-services généralement plus élevée (>15 %), l’industrie pharmaceutique n’a pas encore tout à fait accepté ce modèle de déploiement, possiblement en raison des inquiétudes concernant la sécurité et la propriété intellectuelle du nuage.

Figure 5. Le pourcentage d’utilisateurs TEC dans l’industrie pharmaceutique qui ont demandé des logiciels-services ou des applications hébergées durant leurs évaluations logicielles (sous forme de pourcentage de toutes les évaluations).

Conclusion

Les données présentées dans cet article n’offrent qu’un aperçu des intentions et des comportements d’achat des compagnies pharmaceutiques à la recherche d’un logiciel d’entreprise. Elles couvrent l’industrie pharmaceutique entière, y compris les fabricants et les distributeurs de médicaments, les firmes biotechnologiques, les laboratoires de recherche médicale et les prestataires de services pharmaceutiques de différentes tailles à différents endroits.

La majorité des 3500 projets d’évaluation utilisés dans mon analyse de l’industrie pharmaceutique appartient au marché des PME. Selon les données de TEC, ce public recherche des PGI avec des fonctions associées aux finances, à la comptabilité ainsi qu’à la gestion des achats et des stocks afin de soutenir ses processus d’affaires et de production. Les systèmes recherchés doivent également offrir le niveau de transparence et de suivi requis des organismes de réglementation. Toutefois, la conformité réglementaire est complexe et en constant changement, et pose des défis importants aux compagnies pharmaceutiques, tant grandes que petites. Les compagnies cherchant à survivre et croître dans ce marché hautement concurrentiel devraient évaluer des solutions qui intègrent la gestion de la conformité et des risques à leurs exigences d’affaires uniques pour tout le cycle de vie du produit. En sélectionnant le bon logiciel d’entreprise, les compagnies pharmaceutiques seront en meilleure posture pour faire face à la rude concurrence grâce à une exploitation efficace, des produits de haute qualité et des finances solides.

 
comments powered by Disqus