Pouvons-nous utiliser intelligemment Références pour configurer et commander les bons produits?




articles précédents ont clairement défini les concepts et caractéristiques de configurateurs de produits, tels que les règles options de produits de la sélection, les procédures, les contraintes, les variantes, et ainsi de suite (voir configurateurs de produit ouvrent la voie à la messe Personnalisation et CRM pour les fabricants complexes s'articule autour du logiciel de configuration ). Cependant, il ya une caractéristique qui fait cruellement défaut par certaines industries et entreprises qui a à peine été abordées par les offres logicielles disponibles. Cette fonctionnalité est appelée références intelligentes capacité, et est également connu comme références significatives ou des numéros de partie significative .

Cette capacité est devenue la norme dans le secteur de l'automatisation industrielle au milieu des sociétés comme Rockwell automatisation , Eaton , ABB , Siemens , General Electric (GE), Schneider Electric, et ainsi de suite. Ces entreprises fabrication et la fourniture de générer plusieurs milliards de dollars de revenus en vendant des milliers de lignes de produits (chacune avec des centaines de milliers de variantes possibles du produit). D'autres entreprises qui ont bénéficié de l'aide des numéros de catalogue sont intelligents Motion Computing (vendeur de tablettes ordinateurs personnels [PC]), Verity Software (maintenant le cadre de l'autonomie de l'), Marena Group (un fournisseur de vêtement), et un certain nombre de biens durables des grossistes-répartiteurs.

Rockwell, par exemple, a plus d'un millier de lignes de produits, et chaque ligne a des milliers de variantes de configuration possibles ou des numéros de catalogue (certains ont même plus d'un million). Cela se traduit par des millions d'éventuelles références commerciales appelés unités tenue des stocks (UGS). La norme de l'industrie est de considérer chaque SKU comme un élément standard, ce qui est assez difficile pour les humains et les technologies de l'information (TI) ressemblent à manipuler et peut-être même d'une pratique contraire à l'intuition. À savoir, une vérité bien connue et établie, la pratique d'accompagnement, c'est qu'il est beaucoup plus pratique de prévoir et de gérer les stocks de familles de produits que des éléments individuels (qui est, la prévision de planification agrégée ou individuels).

Comme il est tout simplement impossible de produire un catalogue papier contenant près d'un milliard le nombre de produits individuels, les fabricants et les fournisseurs d'automatisation industrielle ont fait des règles pour les clients potentiels sur la façon de créer un numéro de catalogue lors de la commande d'un certaine variante de produit. De plus, souvent le catalogue contient des règles associées sur la façon de déduire le prix d'un numéro de catalogue valide. En d'autres termes, seulement en s'appuyant sur les références intelligentes sont des clients et des partenaires commerciaux capables de commander efficacement les produits.

Pendant longtemps, certains critiques affirmé que les références intelligentes doivent être évités. Cette prise de position vient la croyance que le nombre d'articles, comme données de base statiques, devraient être traités comme sacré et restent immuables par l'ordinateur. Malheureusement, ce type de recommandation conservateur ne tient pas compte des réalités de certains environnements commerciaux. L'effet d'entraînement négatif résultant par exemple d'une mentalité rigide pourrait avoir toute l'organisation aurait une incidence sur ses canaux de vente, et même son client final.

partie de numérotation intelligente, donc, devient "must have" de l'industrie capacité; son omission entrave le fonctionnement de l'entreprise utilisatrice, parfois au point d'échec complet (voir trouver des failles fatales du Logiciel à éviter échec ).

Then and Now

Avant l'avènement des configurateurs de logiciels (qui ont transformé en ventes commerciales de solutions configurateur), des moyens piétons étaient le seul moyen de commander un produit. Catalogues papier volumineux et coûteux ont été publiés avec les options disponibles et, parfois, avec des règles sur la façon de construire des références possibles. Il n'est pas difficile d'imaginer ce qui se passerait si une famille de produits a eu dix options de la fonction, et chaque option avait dix choix. Le résultat serait dix à la dixième puissance de références potentielles. Il est facile de voir comment les choses pourraient échapper à tout contrôle quand il s'agit de milliers de produits.

Évidemment, il n'est pas pratique de les énumérer que de nombreux numéros de catalogue dans un catalogue papier. Ainsi, un certain nombre significatif partie schéma doit être mentionné dans les catalogues lieu. Un client, par exemple, peut apprendre un certain nombre partie schéma défini qui peut utiliser l'approche suivante, où tous les postes sont de longueur variable:

  • première position pour la tension;
  • deuxième position pour chevaux;
  • troisième position pour ampérage;
  • quatrième position, la couleur, et
  • nième position pour le matériel.

Où configurateurs de produits les plus commerciales sont loin, cependant, c'est quand une longueur fixe dans chaque position est nécessaire. Il est très important de ne pas imposer longueurs fixes sur les clients. Pourquoi?

Voici un exemple de la façon dont le codage pourraient travailler dans une situation hypothétique: la lettre B pourrait dénoter 480 volts, H pourrait dénoter 208 volts, et DA pourrait volts denote120/220. De même, le nombre 5 pourrait reposer 5 chevaux, le numéro 10 pour 10 chevaux, et ainsi de suite. De même, 10A peut désigner 10 ampères, et 20A , 20 ampères. Pour les couleurs, bleu (par défaut, disons) pourrait ne pas nécessiter un code, mais R pourrait signifier rouge et G pourrait signifier green . Ainsi, si quelqu'un voulait un 480-volt bleu, 5 chevaux, 10 ampères contacteur, la personne faxer une ordonnance pour le numéro de catalogue B510 .

Comme le montre cet exemple, il est important de logiciels de configuration de levier qui peut générer des références intelligentes sans les conditions limites actuellement trouvés dans la plupart des progiciels configurateur, telles que la longueur fixe ou variable de positions dans un numéro de pièce schéma.

des configurateurs Dotés de nombreuses fonctionnalités "nécessaire mais insuffisante"

L'exemple ci-dessus illustre également une autre complexité dans le traitement des références intelligentes appelé la configuration inverse capacité. La plupart des systèmes qui offrent des fonctionnalités de configuration de produits, tels que planification des ressources d'entreprise (ERP), gestion de la relation client (CRM), ou autonome configurateurs commerciaux, généralement ne reconnaîtra pas ou reconnaître le numéro d'article B510 (ou tout autre numéro de pièce) comme valable que si elle a été configurée manuellement. Quelqu'un doit avoir utilisé ce choix ou un produit variante configurateur et sélectionné au moins une fois pour le numéro de pièce pour être reconnu. Ce n'est qu'à partir de ce moment ne devient B510 valide.

En revanche, Webcom Inc . 's WebSource CPQ devis-commande (Q2O) suite (voir Software as a Service au-delà de Customer Relationship Management et des ventes ) a une approche très différente. La solution consulte partie du numéro de schéma intégrés et les règles à vérifier si le nouveau numéro de pièce est encore possible. Si cela est possible, la suite validation et dit au client éventuel exactement quel rôle il est, quelles sont ses caractéristiques sont, et son prix.

Un autre exemple de l'importance des références configurables peut être vu à travers un produit apparemment simple comme un interrupteur de commande. Il existe des normes réglementaires au sein de l'US National Electrical Code (NEC) ainsi que les agences de sécurité standard, comme Underwriters Laboratories (UL), Association canadienne de normalisation (CSA), Commission électrotechnique internationale (CEI), etc, dans lequel, par exemple, le commutateur doit être vert si son utilisation est de tourner quelque chose sur (le contact est à l'air libre circuit électrique, dans lequel le pressant ferme le circuit), et rouge si son utilisation est de faire quelque chose off (inversement, le contact est dans le circuit électrique fermé, où presser ouvre le circuit). En outre, pour que ce soit un interrupteur d'arrêt d'urgence, il ne doit pas seulement être rouge, mais il peut aussi ne pas être au ras du mur. Au contraire, il doit dépasser du mur, ou avoir une tête de champignon, telles que celles observées dans les stations-service, les installations industrielles, etc

Lorsque le client est prêt et veut commander un commutateur de commande, il est nécessaire de spécifier la couleur (rouge ou vert), la forme (concave ou convexe), le nombre de points de contact (deux ou trois), le matériau utilisé (plastique ou métal), les dispositifs de sécurité (fermée hermétiquement [pour les environnements inflammatoires]) et le matériau (sous réserve de la puissance du signal électrique nécessaire pour faire tourner l'interrupteur allumé ou éteint). Bien que ces spécifications sonnent en cause, le fait est qu'un tel article ne coûterait que sur 10,00 $ (USD). Ainsi, si le client décrit les spécifications de l'article par téléphone ou par fax, le greffier de l'ordre de vente serait "manger" (utilisez-vous) toute marge bénéficiaire au moment où l'ordre est finalement capturé.

En outre, dans le cas d'une erreur humaine (en raison de l'incompréhension, par exemple), les dommages qui en résultent (en raison de rendements, les ordres de rectification, etc) serait effacer les marges rencontrées par un certain nombre de commandes correctes. Ainsi, la capacité des numéros intelligente permet au fournisseur de mettre le fardeau sur les partenaires commerciaux ou des clients de se renseigner afin de créer des numéros de catalogue correct à des fins de commande. Le travail du fabricant est alors seulement d'accepter la commande du numéro de pièce, faire l'article, et de le livrer. Le numéro de catalogue typique pour le commutateur de commande décrit ci-dessus ressemblerait à ceci: 800T-A1. Cela signifie que l'ordre est composé de sept caractères alphanumériques (au lieu de plusieurs longues peines) qui permettent d'identifier sans équivoque la partie.

Une autre possibilité qui définit WebSource CPQ distingue de la plupart des produits par les pairs est que le B510 exemple ci-dessus peut être confondue avec un 480 volts, 51 chevaux contacteur. Toutefois, le système doit également être assez intelligent pour regarder vers l'avenir et de discerner que 5 et 51 options de puissance valables, mais que 0 n'est pas une option valable ampérage. Par conséquent, le système doit choisir l'option 5 chevaux.

En d'autres termes, références intelligentes sont d'excellents mécanismes pour éviter les erreurs, puisque les personnes aux prises avec leur tendance à connaître les schémas. Lorsque les clients sont des dispositifs de construire et de voir B510, ils doivent savoir qu'ils ont besoin de 480 volts, 5 chevaux, une partie de 10 ampères. Le cahier des charges précis qui B510 représente laissent très peu de place à l'erreur. Lorsque vous commandez ces pièces, les clients doivent également se rendre compte que le prix de B510 sera dans le quartier de, par exemple, 1000 $ (USD) par rapport au prix pour B100010 (un niveau comparable contacteur 1000 chevaux-vapeur), qui devrait coûter environ 20.000 dollars (USD) . Tous ces faits doivent être confirmés par les ventes configurateur.

L'importance de la configuration bidirectionnelle

Si le système de commande n'a pas la capacité de configuration inverse, sans intervention humaine, le système informatique ne peut traiter les commandes clients pour les références qui ont déjà été commandés. En d'autres termes, quelqu'un doit configurer manuellement ces produits et leurs numéros de catalogue, ce qui est coûteux, fastidieux et source d'erreurs, une entreprise douloureux dans son ensemble.

En outre, afin de surmonter le problème du manque de capacité de configuration inverse, les entreprises doivent produire quelque sorte les prévisions et, à cette fin, estimation qui numéros de catalogue (des millions de possibilités), les entreprises croient (ou espèrent ), ils sont plus susceptibles de vendre. Les entreprises puis sélectionner minutieusement des milliers de références, les configurer et leurs numéros (automatiquement avec le logiciel, ou même manuellement aïe !), Et en précharge de leurs systèmes de back-office (y compris ceux de ERP et SAP et Oracle ) avec ces chiffres et de variantes de produits.

Pourtant, comme la loi de Murphy aurait-il, il a souvent été rapporté que le premier ordre de vente d'arriver est, ironiquement, pour le numéro de catalogue qui n'a pas encore été configuré (c'est le système ne le reconnaît pas et refuse la prise de commande). Compte tenu de l'absence de systèmes disponibles dans le commerce pour la numérotation intelligente dans le passé, la plupart des entreprises d'automatisation industrielle mentionnés ci-dessus ont dû concevoir leur propre logiciel de configuration. Le "best in class" solutions ont été jusqu'à présent de la Rockwell s Raise et de Eaton Offre directeur . Cependant, ces produits ont été écrites dans les technologies de développement obsolètes, et les deux géants ont entre-temps mis en place, à certaines divisions, WebSource CPQ. En outre, il ya des centaines d'entreprises industrielles d'automatisation qui ont longtemps souffert en silence les insuffisances du système mentionnées ci-dessus, et qui ne connaissent pas encore disponible, sur étagère-, qui font partie des solutions numéros intelligents.

Cela fait partie de la série pouvons-nous utiliser intelligemment Références pour configurer et commander les bons produits? catalogue Dans la prochaine partie de cette série, basée sur des règles, construit numéros seront discutés.

 
comments powered by Disqus