Accueil
 > Rapports de TEC > Blogue de TEC > Dans les eaux de la BPM, comment navigue-t-on?

Dans les eaux de la BPM, comment navigue-t-on?

Écrit par : Yu Chen
Date de publication : août 30 2011

De nos jours, les concepts de gestion des processus d'affaires (BPM) sont devenus de plus en plus unifiés, et les fonctions de BPM provenant de différents éditeurs semblent converger. Toutefois, les organisations peuvent avoir leurs propres raisons d’adopter la BPM, étant donné que différentes caractéristiques et exigences d’affaires mèneront bien sûr à différents résultats. Entre temps, les éditeurs de BPM utilisent des arguments de vente distincts pour différencier leurs produits et rejoindre les besoins des clients cibles de différentes façons. En me basant sur mes récentes discussions avec la communauté des éditeurs de BPM, j’aimerais parler des différents angles (outre les avantages reconnus de la BPM tels que la transparence, l’efficacité et l’optimisation des processus d’affaires) que peut prendre un utilisateur pour se lancer dans la vague de la BPM.

Faire correspondre les processus avec les objectifs d’affaires

J’ai pu assister à une présentation de produit au sujet de Living Systems Process Suite de Whitestein Technologie. L’aspect le plus intéressant de cette solution est son approche axée sur les objectifs pour la gestion des processus. Living Systems Process Suite permet aux utilisateurs de définir l’importance des objectifs d’affaires avant de modéliser un processus. La correspondance entre les buts et les modèles de processus peut ensuite être utilisée pour superviser le rendement des processus durant les étapes de réalisation et d’optimisation (consulter ce livre blanc en anglais). J’ai trouvé cette solution intéressante, car l’approche descendante pour décrire un objectif et la démarche ascendante pour atteindre cet objectif grâce à la réalisation du processus sont réunies en un seul système.

Automatiser la prise de décisions au sein de l’exécution des processus

Une webémission récente (en anglais) de Progress Software a mis l’accent sur l’importance de la prise de décisions dans le contexte de la gestion de processus. Savvion Business Rules Management Server, de la suite BPM de Progress, Savvion BusinessManager, offre la capacité de définir, maintenir et déployer des règles d’affaires afin d’élaborer des applications basées sur les règles, comme l’un de ses six éléments majeurs. Il est vrai que l’environnement des entreprises d’aujourd’hui requiert des décisions rapides et informées pour exécuter les processus, et que les moteurs de règles aident à maximiser l’automatisation de la prise de décisions.

Acquérir du savoir-faire lors de l’adoption de la BPM

Un proverbe chinois énonce qu’il est préférable d’apprendre à quelqu’un à pêcher que de lui donner du poisson. Normalement, une solution de BPM se concentre davantage sur l’élaboration d’un environnement où les processus peuvent être facilement modifiés et améliorés continuellement (la partie « pêche ») plutôt que d’offrir des ensembles de processus prédéfinis aux clients (la partie « poisson »). Toutefois, certains éditeurs de BPM tentent de faire les deux. J’ai conversé avec les responsables d’AuraPortal et j’ai appris qu’en plus d’offrir l’exécution de la modélisation des processus et des outils de surveillance sous la forme d’AuraPortal BPMS, l’éditeur offre également des fonctions de gestion de la relation client (CRM) et de gestion de la chaîne logistique (SCM) basées sur des tendances de processus et partage le même environnement avec son système BPM. Je crois que combiner le savoir-faire des processus avec la BPM semble un sentier intéressant qui vaut la peine d’être exploré.

Faciliter la collaboration informelle dans un environnement BPM

J’ai également discuté avec les responsables d’Oracle BPM Suite 11g après son lancement. Parmi les faits marquants de la nouvelle version de BPM présentée par Oracle, la BPM sociale est celui que j’ai préféré. En intégrant la BPM avec la notion d’entreprise 2.0, un système de BPM sera capable d’effectuer des processus rigides et structurés, de faciliter la collaboration informelle durant l’exécution des processus, et de saisir des connaissances tacites pour une meilleure prise de décisions et l’amélioration des processus. Cette caractéristique devrait être avantageuse pour les utilisateurs de BPM, particulièrement aux organisations tournées vers les connaissances.

Les aperçus ci-dessus ne sont que quelques exemples de la manière avec laquelle les éditeurs de BPM font la promotion de leurs produits en mettant l’accent sur les fonctionnalités de leurs produits et leurs propositions de valeur. Je crois, jusqu’à un certain degré, que ces approches différentes représentent différents angles que peut rechercher un utilisateur afin de tirer profit de la BPM. Donc, comment navigue-t-on dans les eaux de la BPM? Au fond, c’est d’étudier vos propres exigences d’affaires.

 
comments powered by Disqus

Recherches récentes :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Others

©2014 Technology Evaluation Centers Inc. All rights reserved.