Est-Oracle Devenir Invincible?




Est Oracle Devenir Invincible? P.J.         Jakovljevic          - Juillet         26 mai 2000

événement         Résumé

        Selon le communiqué de presse du 20 Juin, Oracle Corporation a annoncé         que, dans son quatrième trimestre fiscal un bénéfice net ajusté a augmenté de 76% à         926 millions $, ou 0,31 $ par action, alors que les revenus ont augmenté de 3,4 milliards de dollars.         Cela se compare à 2,9 milliards de dollars de recettes, 527 millions de dollars en net ajusté         revenu, et de 0,18 $ par action au 4e trimestre 1999. L'exercice 2000 net ajusté         revenus ont augmenté de 61% à 2,1 milliards de dollars, ou 0,69 $ par action, alors que les recettes         a augmenté à 10,1 milliards de dollars. Dernier chiffre d'affaires annuel était de 8,8 milliards de dollars et ajusté         Le bénéfice net a été de 1,3 milliards de dollars, ou 0,43 $ par action (voir la figure 1).

Figure         1.

src="/NavExp/media/TEC_Articles/NA_BA_PJ_07_26_00_1-1.gif"

Pour         le trimestre, le bénéfice net total, qui comprend les gains de placement, a augmenté         à 4,9 milliards de dollars, ou 1,63 $ par action. Cela se compare à 527 millions de dollars en         Le bénéfice net total, soit 0,18 $ par action au 4e trimestre l'an dernier. Les gains de placement         principalement provenaient de la vente de 12% des avoirs d'Oracle dans Oracle Japon,         dont Oracle Corporation détient désormais 74%. Cette réduction de capital a été nécessaire         pour Oracle Japon à se conformer aux exigences d'inscription de la Tokyo         Stock Exchange (TSE1).

Applications         Les ventes de logiciels ont augmenté de 61% à 447 millions de dollars au 4ème trimestre, tirée par les ventes de CRM,         qui a augmenté à un taux de 161% (voir la figure 2). Les ventes de logiciels de bases de données ont augmenté         12% à 1,2 milliards de dollars. Conseil, la formation et le soutien des revenus a augmenté         7% à 1,5 milliards de dollars.

Figure         2.

src="/NavExp/media/TEC_Articles/NA_BA_PJ_07_26_00_1-2.gif"

«Cette         Oracle trimestre passé a vendu plus de logiciels d'application de SAP, 447 millions de dollars         contre 352 millions de dollars ", a déclaré le PDG d'Oracle, Larry Ellison." Applications Version         11i - la suite Oracle e-Business - nous hurdled dans la position de numéro un         dans le secteur des logiciels d'applications. Notre E-Business Suite est la première         ensemble complet et intégré d'applications qui automatisent tous les aspects         d'une entreprise. La suite Oracle e-Business en concurrence dans le marketing avec         BroadVision, ventes avec Siebel, Clarify services avec, Supply Chain avec         I2, les achats sur Internet avec Ariba, les échanges avec Commerce One, fabrication         et la comptabilité avec SAP, et en ressources humaines avec Peoplesoft. Ainsi, les clients         peut acheter toutes ces applications à partir de tous ces différents fournisseurs, puis         embaucher une firme de consultants pour assembler les différentes applications et essayer         de les faire travailler ensemble. Or, les clients peuvent acheter Oracle e-Business         bains, où toutes les applications travaillent déjà ensemble -. sur Internet "         

"One         il ya un an Oracle a entrepris de sauver un milliard de dollars annuellement à l'aide         nos propres applications e-Business Internet. Nous l'avons fait - et plus », a déclaré         Directeur financier d'Oracle, Jeff Henley. "Un milliard de dollars en annuel         économies se traduit par une amélioration de 10 points de nos marges. Dans notre Q4         La marge d'exploitation s'est amélioré de 13,7 points - de 27,4% à 41,1% pour cent. Comme         nous entrons dans la deuxième année de notre transformation e-business, nous commençons         de bénéficier des ventes et des gains de productivité de marketing qui permettront d'accélérer         croissance du chiffre d'affaires pour l'exercice 2001. "

marché         Incidence

        Bien que la déclaration que Oracle est le plus amélioré fournisseur d'ERP au sein de         Ces dernières années, serait une certitude absolue, l'idée qu'elle devienne         le n ° 1 des applications vendeur reste trop exagéré. "Une hirondelle ne fait         fait pas le printemps ". premiers chiffres d'affaires trimestriels d'Oracle supérieure         SAP sont une victoire encourageante pour Oracle et nouvelles inquiétantes pour SAP         (Qui, dans un réflexe, a publié une réfutation abrasif tonique         communiqué de presse), mais ne représentent pas l'investiture de Oracle comme le n °         1 ERP encore vendeur.

Où         Oracle est sûrement gagnante, cependant, est dans sa quête pour prouver un point qui         le déménagement de la marché des applications d'entreprise vers l'e-business et de l'Internet         est une condition sine qua non pour la survie et de succès ultérieur. À cette fin,         la société a radicalement changé l'architecture de son produit dans un court         Support de temps. Il ya trois ans, il a été aux prises avec son architecture client lourd,         et a eu un problème important de conformité Y2K. Aujourd'hui, Oracle a une longueur d'avance         sur la plupart de ses concurrents concernant les applications basées sur Internet,         et l'entreprise est toujours en tête du pack ERP à la fois sur la vision de la technologie du produit         et d'exécution.

Bien         Oracle avait subi des revers initiaux comme il brusquement déplacé l'ensemble de son entreprise         gamme de produits à l'Internet, et a été de perdre des clients qui n'étaient pas prêts         à acheter dans la vision, nous croyons que la stratégie clairvoyante d'Oracle         a commencé à porter ses fruits grâce à l'augmentation des ventes de ses applications d'entreprise,         en particulier au-delà de son produit de base ERP, pour ne pas mentionner les améliorations         de la part de l'esprit actuel et la perception du marché.

Oracle         a aussi incontestablement réussi dans son objectif déclaré de l'épargne interne         coûts en déployant son propre produit eCRM. Il a unifié plusieurs de ses ventes         et les processus administratifs et réduit les frais généraux de plus de 44% en         en résulter. Alors que l'objectif était de réduire les coûts de 1 milliard de dollars, les économies réelles         ont presque atteint le double chiffre. Quelqu'un besoin d'une vie meilleure         preuve de ce que les produits Oracle pourraient éventuellement faire pour un autre monde similaire         société?

Bien         nous croyons Oracle continuera d'afficher des résultats solides et générer une forte         nouvelles ventes, la concurrence va inévitablement rebondir et devenir réciproquement         hostile. Oracle ne créera pas beaucoup d'amis avec sa rhétorique cape et d'épée,         SAP et se rend compte qu'il doit changer. Ses partenariats avec Commerce         Un Clarifier et sont une confirmation d'un changement important dans sa stratégie         comme il essaie de se réinventer à partir d'une de grandes applications d'entreprise européens, inertes         société de logiciels pour un leader de l'Internet, prêt à se battre farouchement, même sous         règles américaines plus acharnés de la partie.

Bien         Oracle 'one-stop' mantra de boutique est un message convaincant, autre établi         acteurs, tels que SAP, JD Edwards, PeopleSoft et ne vont pas rester encore         - Ils feront tous les efforts pour livrer un paquet intégré de façon transparente         des solutions ponctuelles.

utilisateur         Recommandations

        Il doit être pertinent pour les utilisateurs qui le plus grand vendeur est. Tant Oracle         et SAP sont des sociétés viables et sera de l'ordre pendant une longue période à venir.         Une attention particulière devrait être accordée aux besoins spécifiques des clients satisfaisants de.         Lors de la sélection d'un partenaire stratégique de licence logicielle est difficile et risqué         entreprise, les nouvelles positives, c'est qu'il ya plus d'entreprises concurrentes pour         vos dollars. Nous recommandons généralement compris Oracle dans une entreprise         sélection demande longue liste dans les secteurs suivants: télécommunications,         les services publics, les fournisseurs de services, des institutions financières, le secteur public, la fabrication,         et de l'énergie.

Cependant,         utilisateurs actuels et potentiels en train d'évaluer les produits Oracle, en particulier         sa gamme de produits eCRM, devra décider entre opter pour le         Battage boutique 'one-stop »(qui signifie suite intégrée et peut-être sous-optimale         fonctionnalité) et compte tenu de produits disparates mais pleinement fonctionnel         d'autres fournisseurs. Les utilisateurs sont aussi priés de considérer à la fois la maturité         et la fonctionnalité du produit dans leurs évaluations et de faire des comparaisons         à des offres concurrentielles. Toute organisation d'évaluer les applications Oracle         ne devrait tenir compte des fonctionnalités existantes.

clients         devrait insister sur un délai contractuel pour la livraison d'une solution, et         rechercher des sites de référence (de préférence dans leur espace de marché vertical), qui         ont été couronnés de succès avec la suite de produits. Chaque composant eBusiness         devrait être mis à l'épreuve en utilisant un ensemble bien documentée des besoins,         démonstrations de scénario préétabli, et la vérification des références rigoureux. Par ailleurs,         entreprises au sein des industries pour lesquelles Oracle n'a pas développé vertical         solutions peuvent vous renseigner sur les ramifications de personnalisation imminentes.          

 
comments powered by Disqus