Accueil
 > Rapports de TEC > Blogue de TEC > L’effet de la crise économique sur le comportement des ac...

L’effet de la crise économique sur le comportement des acheteurs de logiciels

Écrit par : Rahim Kaba
Date de publication : avril 16 2012

Lorsque la crise économique a frappé le monde, les organisations se sont pressées à trouver des façons de réduire leurs dépenses pour garder leur entreprise à flot. La survie était la clé. Les investissements et des projets de toutes sortes ont été suspendus, comme la mise à niveau et le remplacement des logiciels d’entreprise. Des prévisions de Gartner ont démontré que les dépenses en matière de logiciels d’entreprise entre 2008 et 2009 ont diminué de 2,6 %. Sans aucun doute, les organisations décident consciemment de réduire ou de suspendre les dépenses concernant les logiciels d’entreprise.

Cet article évalue l’effet de la crise économique sur le comportement des acheteurs de logiciels d’entreprise grâce à une liste complète des industries et détermine les industries qui ont souffert le plus. Une phase importante au processus d’achat de logiciels et l’étape de recherche et d’évaluation. Centres d’évaluation de la technologie (TEC) est à l’avant-garde de l’évaluation et la sélection de logiciels, et nous étions en mesure de voir directement les effets de la crise sur les intentions de dépenses en matière de logiciels d’entreprise.

Les données de TEC : Les industries les plus touchées (2008-2011)

Afin d’analyser l’effet de la crise économique sur le comportement d’achat de logiciels d’entreprise, j’ai examiné les projets d’utilisateurs dans le système d’évaluation de logiciels en ligne de TEC, le Conseiller TEC, de 2008 à 2011. Le Conseiller TEC détient de l’information détaillée au sujet des solutions logicielles, recueillie directement des éditeurs et vérifiée par les analystes de TEC. Ce système est conçu pour aider les utilisateurs à comparer des solutions rapidement et précisément (essayez le Conseiller TEC, si ce n’est pas déjà fait).

Le tableau ci-dessous illustre les industries qui ont été touchées le plus sévèrement par la crise économique. J’ai analysé les projets d’évaluation de progiciels pour toutes les industries et je les ai classées par pourcentage de diminution dans le nombre d’évaluations sur une période donnée. Je présume que les industries qui connaissent les plus grandes diminutions de pourcentage en évaluation de logiciels sont moins sujettes à investir dans un progiciel, que ce soit pour une mise à niveau, le remplacement de leur système ou pour en acheter un nouveau.

Les industries avec les baisses les plus importantes en matière d’évaluation de logiciels (en pourcentage) entre 2008 et 2011.

Veuillez noter les industries qui apparaissent dans le tableau à plusieurs reprises, indiquant des baisses récurrentes en matière d’évaluation entre 2008 et 2011 :

  • Construction
  • Fabrication
  • Ingénierie et architecture
  • Santé
  • Transport

Peu de secteurs ont été aussi touchés que celui de la construction. L’éclatement de la bulle immobilière et la crise des saisies immobilières aux États-Unis ont causé un effet d’entraînement à l’échelle planétaire qui a fait perdre beaucoup de plumes à l’industrie de la construction. Les projets de construction ont été retardés en raison des difficultés à obtenir des prêts à court terme pour financer les hypothèques des propriétés personnelles et commerciales. Des défis similaires se sont présentés dans l’industrie de la fabrication, où les emplois étaient en danger et des coupures importantes ont été faites dans les secteurs de l’automobile, de l’électronique ainsi que de la nourriture et des breuvages.

Les organisations des domaines de la construction et de la fabrication ont toutes deux répondu à la crise économique et du marché en simplifiant leur exploitation et en devenant plus consciencieuses de leur budget, ce qui a signifié suspendre certains de leurs projets en TI, comme l’achat d’un logiciel d’entreprise. Bien sûr, l’ironie est que ce logiciel aurait bien pu les aider à créer un environnement simplifié. Toutefois, sans l’investissement dans un logiciel de cette envergure, les organisations ont été forcées de demeurer efficaces grâce à d’autres méthodes.

Les évaluations de logiciels augmentent

Bien qu’un certain scepticisme demeure quant à l’affirmation que la crise économique qui a commencé en 2007 est bel et bien terminée, on peut voir que les compagnies du monde entier retournent lentement à leurs bonnes vieilles habitudes : ils embauchent à nouveau, ils dégèlent les budgets marketing et investissent dans les projets d’infrastructure en TI, entre autres projets.

Les données de TEC tendent vers de bonnes nouvelles pour le paysage des logiciels d’entreprise. Dans la période entre 2010 et 2011, TEC a été témoin d’une augmentation de 5,44 % dans le pourcentage d’évaluations de logiciels, indiquant que les organisations cherchent de plus en plus des solutions logicielles. Tandis que l’économie encore fragile se remet de la crise, les compagnies accroissent leur budget en TI et cherchent des logiciels pour aider à améliorer leurs processus d’affaires, gérer les risques et augmenter l’efficacité opérationnelle.

 
comments powered by Disqus


©2014 Technology Evaluation Centers Inc. All rights reserved.