Accueil
 > Rapports de TEC > Blogue de TEC > Agile Enterprise Applications vendeur face à des défis ra...

Agile Enterprise Applications vendeur face à des défis raide dans un environnement concurrentiel

Écrit par : Predrag Jakovljevic
Date de publication : juillet 18 2013

Présentation

Dans un marché réputé pour sa turbulence, le succès de redressement en cours de IFS , un fournisseur d'applications d'entreprise mondiale, a passé un peu inaperçu. IFS est l'entreprise croissance la plus rapide         la planification des ressources (ERP) fournisseur dans le milieu à la fin des années 1990. Mais au début des années 2000 ont marqué une période extrêmement douloureuse pour le vendeur, y compris les pertes culminant à environ 85 millions de dollars (USD) le chiffre d'affaires d'environ 313 millions de dollars (USD) pour 2002. Le redressement IFS est impressionnante, et sa gestion attribue le succès de sa stratégie commerciale plus ciblée, a augmenté l'efficacité organisationnelle, et a continué l'accent sur un nombre gérable choisi d'industries verticales. Pour plus d'informations sur le fond IFS, voir Enterprise         Applications vendeur Inverse Fortunes-Mais Will persévérance et d'agilité         Est-ce suffisant? . Voir aussi résilients Enterprise Solutions affiche des fournisseurs         Sociabilité et le développement du produit pour plus pragmatique sur les touches de         Le redressement du vendeur.  

partie       Trois de la série Enterprise Applications vendeur Inverse Fortunes-Mais       Seront persévérance et Agilité sera suffisant?

Malgré les sentiments de nombreux observateurs que la concurrence ne fait que s'intensifier, IFS dit qu'il aime ses chances, si ce n'est que parce que la plupart de ses concurrents féroces sont actuellement distraire pour diverses raisons. D'une part, les géants comme SAP et Oracle sont aux prises avec la guerre de l'écosystème et les dépenses de recherche de haute et le développement (R & D) de dollars, peut-être au détriment de nouvelles fonctionnalités. Étant donné que IFS a mis sur le marché la septième génération de ses applications à base de composants (alors que ses concurrents sont encore le plus souvent leur premier ou deuxième au mieux), la popularité de la orientée services l'architecture Concept (SOA) signifie que les fonds de développement des concurrents doivent être utilisés pour briser leurs applications monolithiques, construire des plateformes SOA faramineux, intégrer et supporter des applications disparates et tout cela pendant que leurs clients attendent promet d'être livré . En d'autres termes, leurs clients pourraient être payer une "taxe d'agilité», alors qu'à l'inverse, IFS peut se concentrer sur les fonctionnalités métier spécifiques industrie qui devrait donner à ses clients un avantage concurrentiel.

IFS     reconnaît que certains clients auront préconçue (parfois presque     religieuses) notions à aller pour SAP ou Oracle comme un choix sûr, mais     un plaisir de prendre part à une sélection avec une diligence raisonnable qui entraîne des manifestations     de la façon dont le logiciel serait simuler des scénarios d'affaires réelles. Comme une question     de fait, IFS a eu un adversaire beaucoup plus fort à cet égard dans l'ancien JD Edwards , et il est très soulagés par sa sortie sur le marché (ou, au moins, par La présence sensiblement réduit du produit dans de nouvelles opportunités d'affaires de en retard). Un cas similaire est vrai pour Intentia, qui a été récemment impliqué en fusion avec Lawson Software. IFS estime qu'il peut donc offrir une véritable alternative-big assez de livrer, tout en étant assez petit pour prendre soin (voir Comment Certains éditeurs d'ERP démontrées-verrues Et tout ).

Sur     D'autre part, ce qu'on appelle «collectionneurs» ou des acquéreurs tels que Infor / SSA Mondial et Sage Software face à la question de savoir où concentrer leurs budgets de R & D afin d'équilibrer technologie et des exigences de fonctionnalité, et sont encore loin d'être une plate-forme technologique commune ou une vision. Microsoft Business Solutions (MBS) ne doit pas être rejeté, mais IFS estime que MBS valeur ajoutée revendeurs (VAR) n'ont pas toujours été uniformément globalement solide, compétent, ou impressionnant. Ils n'ont généralement pas présentent la profondeur et l'histoire de grave fabrication mises en œuvre, et il ya beaucoup d'entre eux dans un marché fragmenté, tous les concurrents pour la même tranche de tarte. Le temps dira si récente Industrie MBS » Initiative constructeur ou l'approche de SAP PartnerEdge qui sonne un peu plus hands-on (un certain nombre de partenaires de distribution sera invité à construire spécifiques à l'industrie, modèles verticaux au-dessus de la société de offre mid-market, SAP Business All-in-One) se révélera IFS mal. Pour plus d'informations, voir Cha (lle) nging mondial de revendeurs à valeur ajoutée .

Pour les raisons mentionnées ci-dessus, IFS reste heureux d'exploiter son avantage en tant que mondial indépendant       fournisseur de logiciels (ISV), en raison de sa capacité à fournir un produit unique, axés sur l'industrie vaste gamme ERP au niveau mondial. IFS différencie le plus faible total coût de possession (TCO), puisque toutes ses applications sont basées sur le même code de base et avoir la même interface utilisateur. Ceci, combiné avec l'étranger de R & D, a permis au fournisseur de maintenir coûte dernièrement son développement efficace de produits bien couvert par son chiffre d'affaires récurrent de maintenance et d'entretien des clients payants.

L'IFS Applications 7 suites, qui a été généralisé en Avril 2006 (comme promis lors de la Conférence mondiale IFS 2005), dispose de la septième génération d'applications d'entreprise par composants et la deuxième génération de l'architecture SOA. La phase début des années 2000 qui a vu IFS consolider après l'expansion a également vu le vendeur place un cadre technologique solide basé sur des concepts SOA et les composants métier. Par souci de quelques faits et chiffres, IFS Applications 7 dispose de 159 entreprises et de la technologie des composants qui sont assez granulaire pour offrir des avantages SOA médiatisés. Ces composants sont regroupés en 115 modules d'affaires, et les clients achètent uniquement les modules dont ils ont besoin. Qui sous-tend les composants sont près de 6000 objets et documents commerciaux qui sont utilisés dans les processus d'affaires, et plus de 800 services Web qui exécutent des actions sur les objets métier (y compris 200 «services d'évaluation») et qui ont été de plus en plus utilisé pour relier IFS à des systèmes externes via XML. À cette fin, le vendeur a longtemps évolué dans le sens des services Web et des applications composites: la première application composite a été développé avec son partenaire ABB et est disponible depuis 2003 et un certain nombre d'autres applications composites ont également été depuis disponible, ou sont en cours.

Par conséquent, l'agilité résultant de la technologie mentionnée ci-dessus, et axée sur le marché de développement de produits, est devenu le principal re-branding thème «nous prendrons rapidement et vous faire agile." du vendeur A titre d'illustration de l'agilité (ou la capacité de prévoir et de réagir aux problèmes potentiels à l'avance), IFS cite un importateur de voiture norvégien qui a récemment élargi à l'importation de chaussures de course et de manutention de gestion immobilière, et qui avait besoin d'un système qui ne serait pas le tenir retour.

Même Sleeping With the Enemy?

Pour mieux démontrer son agilité et la capacité d'offrir des composantes axées sur l'industrie qui se connecte à d'autres cadres SOA (y compris même ceux des concurrents féroces), en Juin 2006 IFS signe un contrat avec Oracle USA, Inc. En conséquence, l'IFS fournira le maintien de ,         réparation et la révision (MRO) partie d'un système logistique intégré Oracle est remise à la US Air Force (USAF). En conformité avec le contrat Oracle, le système prendra en charge 250.000 utilisateurs du Corps expéditionnaire Système de soutien au combat (CESS) du programme, qui est un commercial-off-the-shelf système logiciel (COTS) mis en place pour améliorer les systèmes d'armes disponibles en rationalisant le processus actuel de la logistique de la Force aérienne. Le système, qui est le plus important programme d'acquisition IT pour l'USAF, va remplacer et exercer les fonctions de plus de 500 systèmes logistiques que l'Air Force utilise actuellement. L'équipe Oracle fournit un système de logistique composée de la solution IFS MRO, une solution ERP d'Oracle, et une avancée planification et d'ordonnancement solution (APS) de Click Commerce (après les récents Xelus d' acquisition). Oracle aurait tourné à l'IFS, car il a certes une solution MRO plus robuste pour le marché A & D, et IFS apporte ainsi son soutien de dépôt des systèmes d'armes, y compris MRO complexe, la réparation de composants et de gestion de flotte

permettront aux commandants à tous les niveaux de la chaîne logistique afin d'automatiser le processus de collecte des données logistiques, d'interpréter ces données et prendre des décisions sur une base quasi-temps réel. Il fournira un ensemble intégré d'applications ERP et APS qui devraient permettre à l'Armée de l'Air d'accomplir sa mission de logistique, qui est de fournir le bon matériel au bon endroit, au bon moment, en bonne quantité et au bon état pour soutenir les opérations militaires dans le monde. La première phase implique une dépense de logiciels de plus de 88 millions de dollars (USD) pour les six premières années, ce qui inclut Oracle, IFS, et Click Commerce (Xelus). Il est à espérer que l'intégration CESS remplacera plus de 500 systèmes distincts et de l'héritage, et de réaliser des économies de 20 pour cent, tandis que le nombre total d'utilisateurs atteindra 250.000. On prévoit que la valeur de la licence totale pour IFS, y compris les frais d'entretien, s'élever à plus de 13 millions de dollars (USD) sur six ans, dont 1,2 million de dollars (USD), y compris les services, devrait être reconnu à titre de revenus en 2006.

IFS North America État des Affaires

Un bon exemple de la façon dont les différentes régions sont en accord avec les directives échelle de l'entreprise IFS, mais avec leurs propres nuances, c'est l'Amérique du Nord, où l'entreprise est également dans la construction Mode. Avec près de 300 clients, Amérique du Nord représente désormais 18 pour cent du chiffre d'affaires total de l'entreprise, et il est prévu que le pourcentage de croître. La région a également eu un changement de leadership relativement récent, avec Cindy Jaudon (également un IFS "vieux de la vieille», et l'ancien chef de l'équipe global A & D) de prendre la tête au début de 2005. Coïncidence ou non, au cours des sept derniers trimestres, IFS Amérique du Nord a connu un flux de revenus plus équilibré. Pour une chose, IFS a réalisé que d'être tirée par les nouveaux comptes reste un modèle d'entreprise coûteuse, avec un retour sur investissement incertain à court terme, tout en exploitant la base installée existante pourrait avoir un effet plus profond sur le dessus IFS et la ligne de fond. C'est-à-dire, les clients satisfaits ont tendance à être plus sensibles à de nombreuses autres façons pour le vendeur de la valeur ajoutée (qui se traduit par nouvelle licence et de service et les recettes de soutien) au client dans un effort pour maintenir la relation à long terme, tels que améliorations, extensions, de rafraîchissement et de services de mise à niveau, et ainsi de suite. Le marché des applications d'entreprise est sans conteste un domaine mature et assez saturé, et tous les joueurs doivent ajuster en conséquence leurs stratégies d'investissement de celles du marché émergent et en pleine croissance dans les années 1990. Cela signifie qu'il faut trouver laborieusement un équilibre parfait entre la culture de la base installée contre le zèle pour atteler marque de nouveaux clients.

En outre, la plupart des ventes ont été directes jusqu'en 2005, lorsque IFS a commencé à construire un réseau de revendeurs dans la région, en partie, de fête sur intégrateurs nerveux qui soutiennent produits JD Edwards et qui sont incertains quant à l'avenir. Le vendeur dispose de six bureaux en Amérique du Nord, et sa force de vente directe se concentre sur les grandes et complexes des clients potentiels, alors que les revendeurs ciblés entreprises locales comptant moins de 150 millions de dollars (USD) de recettes. Par conséquent, 32 pour cent des ventes en 2005 provenait du canal, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne mondiale de 23 pour cent. IFS Applications 7, tel que mentionné plus tôt, viendront dans maniable grâce à son interface utilisateur améliorée, workflow, et des améliorations dans les modules de la chaîne d'approvisionnement. Ces modules répondent aux exigences de la «scissions» entre fabricants et des fournisseurs tiers (sous-traitants) qui sont de plus en plus commun aujourd'hui. Surtout en Amérique du Nord, on peut voir un changement dans l'environnement de fabrication à celle qui est fondée sur des projets et l'externalisation à d'autres pays, et les entreprises gagnent de l'argent sont ceux qui sont sous-traitance et de faire un bon travail de gestion du projet dans son ensemble.

En Amérique du Nord, en plus de l'A & D des industries, lorsque le vendeur met à profit le fond large et une profondeur de solution dans EAM et MRO, le secteur des dispositifs médicaux est un autre verticale certain potentiel. La capacité de la solution IFS pour fournir le niveau 3 de conformité réglementaire a été la clé du succès ici. En mai, IFS a formé une alliance stratégique avec MTSI,       Inc. , un VAR industrie axée sur le marché nord-américain, pour lancer la nouvelle solution de gestions de services pour l'industrie des dispositifs médicaux. IFS alors également annoncé le lancement d' SLIM ( service Lifecycle Manager ), un logiciel qui vise à améliorer l'efficacité, la conformité et le contrôle des opérations au jour le jour dans l'industrie des dispositifs médicaux. Réalisé par IFS Applications, Slim est un système de gestion de services intégrés combinant les processus spécifiques à l'industrie les meilleures pratiques, les connaissances et les fonctionnalités pour répondre aux préoccupations clés de l'entreprise est confrontée l'industrie des dispositifs médicaux, y compris les questions réglementaires de gestion du cycle de vie et.

US alimentaire and Drug Administration (FDA) le respect est une condition à mission critique pour les fabricants de dispositifs médicaux. Quand un fabricant viole les règles de la FDA, les conséquences sont graves et peuvent inclure des lettres d'avertissement, produit des rappels obligatoires, l'impossibilité d'expédier des produits, et même des sanctions pénales pour les gestionnaires individuels. SLIM respecte ou dépasse les exigences réglementaires actuelles des procédures d'exploitation, le contrôle des documents, dossiers de formation, la traçabilité des produits et la gestion de configuration mandaté par le titre 21, parties 11 et 820 du Code US of Federal Regulations (CFR) et le Sarbanes-Oxley Loi (SOX). Cibler les fabricants de dispositifs médicaux, équipements de nouvelle ouvraison, les hôpitaux et les organismes de services indépendants, mince offre une solution à faible coût d'entrée, avec l'évolutivité nécessaire pour se transformer en une de hors-the-box solution échelle de l'entreprise, intégré au besoin .

Livré avec en se concentrant sur seulement une poignée d'industries, ces mouvements ont récemment donné lieu à une augmentation des ventes taux, des ventes plus importantes de moyenne et un faible coût de vente de Win. Embauche supplémentaire, de plus grands profits de trimestre à trimestre, et de nouvelles optimistes ont incité (et en partie résulté de) la couverture du marché élargi du fournisseur dans la région. Plus précisément, il ya eu une augmentation de 15 pour cent dans les fonctions de marketing et de ventes directes et, et triplé les ventes indirectes et des ressources de marketing, d'année en année.

Trouver le juste milieu des clients nouveaux en fonction du courant

Dans le même temps, IFS a pour but de protéger sa base de clients existants en Amérique du Nord (et ailleurs) en les gardant très satisfaits. IFS a réalisé il ya quelques années que cela aurait pu être mieux, ralentir le développement afin d'assurer la capacité de la qualité de construction a augmenté dans le produit, et à affiner ses produits (et services) des processus de gestion et de développement pour permettre l'entrée de la clientèle et la rétroaction à chaque phase ( via les groupes d'utilisateurs consultatifs, mise à jour des produits et des séminaires de rétroaction, IFS Applications 7 "lecteurs de test", des groupes de clients spécifiques, et ainsi de suite). Sa gestion a récemment mis en place un "love your customer» culture, et redéfini les priorités de gestion et de développement, avec un accent sur l'enrichissement de l'expérience de propriétaire du logiciel (par exemple, grâce à une meilleure facilité d'utilisation, ou des améliorations fonctionnelles vraiment nécessaires) plutôt que flashy expérience d'achat. Cette stratégie est en phase avec le sentiment général de loyauté bas de la clientèle et l'endurance des fournisseurs d'applications d'entreprise.

Le changement de mentalité IFS est venu du fait que les logiciels d'entreprise est désormais un marché mature, où les stratégies de grossissement à-tout-prix dans les années 1990 bouillants ne fonctionnent tout simplement pas plus longtemps. À savoir, le marché boursier des années 1990 a vu de nouveaux comptes de marques comme mesure clé dans l'évaluation d'entreprises de logiciels d'application, qui les ont conduits à un modèle de gestion conçu pour gagner de nouveaux comptes qui ont été considérés comme la principale source de revenus en plus. Pour l'investisseur et fournisseur, cette théorie «nouveaux comptes à tout prix" était le modèle d'affaires.

Mais les temps ont radicalement changé, comme la pénétration du marché est si élevé qu'il existe seulement quelques nouvelles opportunités de compte. En outre, l'incertitude économique a resserré les cordons de la bourse de la plupart des entreprises utilisatrices potentiels, ainsi que la vente de nouveaux systèmes est beaucoup plus difficile. Par conséquent, les fournisseurs d'applications les plus réussies se concentrent sur leur base installée de la fin de leur principale source de revenus, tout en réduisant les coûts pour assurer une rentabilité. Beaucoup sont encore en lice pour les clients mécontents existantes des concurrents. Le résultat est un changement radical dans leur modèle d'affaires. Ainsi, les anciens «nouveaux comptes à tout prix" modèle d'entreprise doivent maintenant se transformer à un modèle où l'objectif stratégique reste à se concentrer plus de ressources sur les clients existants de service que d'attirer de nouveaux »du client aimer". Ces stratégies ont généralement été réalisés avec trois objectifs en tête:

  1. d'aligner la structure organisationnelle avec des caractéristiques actuelles de la     marché (c'est à dire de produire un marché cible plus étroitement ciblée et axée sur les résultats     nouveau compte de ventes et de marketing, et de maintenir l'accent uniquement     le produit sensible et le développement des services existants tout en protégeant     investissement dans la technologie)     
  2. pour améliorer la stabilité des opérations et la tenue de société     (En d'autres termes, pour parvenir à une croissance rentable, la solidité financière, l'accès     au capital, et l'excellence opérationnelle et à maintenir une rentabilité et des flux de trésorerie positifs à la suite)
  3.       mettre davantage l'accent sur la valeur ajoutée principalement pour les clients existants (par       instituant redéfini la gestion des produits et des priorités de développement; par       en mettant l'accent sur l'enrichissement de l'expérience de propriétaire d'un logiciel plutôt que l'       logiciel expérience d'achat, et en continuant avec le produit vertical et niche       améliorations, avec un accent sur la qualité plutôt que la vitesse [], la performance du produit       et la stabilité, la profondeur de fonctionnalité, et les besoins du client).

Tous ces mouvements prudentes devraient aider IFS accroître et de maintenir la rentabilité et IFS North America prévoit une croissance de 21 pour cent des ventes de licences en 2006. Du point de vue de la ligne du haut (chiffre d'affaires), l'accent est mis sur les revenus de licence plus récurrents de clients satisfaits, alors que du point de vue de la ligne de fond, les opérations souples et efficaces continuera à garder les coûts sous contrôle, tout en exécutant très rentable (avec un 61 recettes pour cent de marge) de maintenance et de soutien. Dans l'ensemble, IFS est maintenant financièrement stable et viable, a fait les changements organisationnels droite, est assez imperméable à partir de (indésirable) des acquisitions (près de 40 pour cent des votes des actionnaires sont détenus par un petit groupe, soudée et fière, composé de Gustaf Douglas , un entrepreneur suédois, ainsi que les fondateurs et la direction), et dispose d'une technologie modulaire en future-proof Web basée sur les services et le développement de produits pragmatique (contribution la bonne volonté et l'expérience de certains des partenaires de renom) qui devrait équiper les moyens de remporter des contrats dans ses marchés verticaux choisis.

Certains défis subsistent

Cependant, tout n'est pas rose pour IFS absolument aller de l'avant, au moins en termes de baisse des recettes, qui sont bien en dessous des 3,1 milliard SEK dos de manière en 2001 . Le vendeur a encore du chemin à faire pour inverser complètement les sentiments négatifs persistants sur le marché et d'inverser la dynamique au point mort datant du tournant du siècle. Le pouvoir des grands et beaucoup plus grands joueurs aussi ne peut pas être sous-estimée, en dépit IFS possible avantage en termes de flexibilité et de coût total de possession inférieur dans certains environnements. Un autre problème vient peut-être du chiffre d'affaires licences nettes en 2005 une année à l'(qui est une référence essentielle pour les investisseurs et les observateurs), en raison de plus de sièges étant des utilisateurs occasionnels (sièges moins chers), et la baisse des marges en raison de business indirect. Mais IFS croit que c'était un ajustement nécessaire qui sera corrigée par une hausse des volumes de ventes sur la piste.

Bien que la société fait preuve de résilience impressionnante dans un marché difficile, il est encore souvent considéré comme un simple acteur régional, puisque environ 72 pour cent du chiffre d'affaires provient toujours de l'Europe, le Moyen-Orient et en Afrique (EMEA), 18 pour cent proviennent de l'Amérique du Nord et 10 pour cent proviennent de marchés à forte croissance comme la Chine, l'Inde, la Turquie et la Russie. Certains marchés, comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande, sont à peine couverts du tout. Ainsi, si IFS veut vraiment être un acteur global, elle devra renforcer son image (et les capacités réelles) comme une entreprise avec force dans les marchés verticaux ciblés, indépendamment de l'emplacement. Des alliances avec des partenaires véritablement mondiales devraient aider, mais c'est un processus qui ne se fait pas du jour au lendemain. Ironie du sort, les cycles relativement courts de mise en œuvre IFS pourraient ne pas être attrayant pour les grandes maisons d'experts-conseils qui ont été habitués à de longues missions à taux de consultation lourdes. Par conséquent, IFS devra déterminer quelles incitations Add-on (par exemple, droit de propriété intellectuelle en raison de contribuer à l'élaboration d'un vertical particulier add-on module) il devrait présenter à ces entreprises afin de les amener à bord de l'intégration de systèmes comme engagé partenaires.

IFS doit devenir encore plus ciblée dans ses marchés verticaux choisis tels que A & D,     high-tech, l'automobile, la construction, et des services et la gestion des installations,     et il doit chercher de nouveaux partenaires qui sont des leaders dans leur domaine. Un bon possible     match de coopérative serait avec Deltek, qui est le leader incontesté dans     Segments basés sur des projets en Amérique du Nord, mais aussi dans le besoin d'une forte production,     MRO, la gestion des services et fonctionnalités PLM, entre autres (voir montagneux     Investissement Transforme logiciel de gestion d'entreprise ).     Une alliance similaire devrait être prévu pour la chaîne d'approvisionnement de plus avancé     exécution capacités (SCE). Last but not least, IFS doit sélective coexister et   intégrer avec des applications telles que SAP et Oracle, afin de maximiser la satisfaction du client et retour sur investissement (ROI).

Recommandations de l'utilisateur

Le marché devrait apprécier l'IFS tente de devenir plus ciblée, mieux financé et structuré pour la croissance rentable. Le vendeur fait tout en investissant dans les clients existants, les produits et la technologie et aussi tout en ciblant des positions de leader dans des marchés bien définis. Le vendeur est apparemment honore sa stratégie en termes d'avoir une attention profonde de l'industrie et des partenariats, un seul produit global, la dextérité de la technologie, et la réputation de fournir des implémentations rapides et au faible coût total de possession.

nous recommandons généralement compris IFS dans une longue liste d'une sélection d'applications d'entreprise pour les supérieurs du marché intermédiaire et bas de gamme Tier One entreprises (jusqu'à 1 milliard de dollars de recettes) dans les sept secteurs d'IFS précités concentrer. IFS doit être inscrit sur une liste de toutes les sélections au sein du secteur A & D, et dans des environnements à fortes ingénieur-to-Order (ETO), la livraison du projet, et le service des besoins de gestion de , à la condition que la masse salariale ou des modules de stockage ne sont pas d'une importance primordiale pour le client.

Étant donné que IFS peut fournir une gamme complète, axée sur l'industrie, mais les composants de l'industrie aussi profonds qui se branchent sur d'autres plates-formes, certains utilisateurs pourraient bénéficier d'une combinaison best-of-breed. Bien que de telles combinaisons sont encouragés, les utilisateurs potentiels doivent garder à l'esprit et de vérifier la prouesse d'intégration passé et l'expérience des fournisseurs impliqués. Bien que le service IFS et de soutien est très forte dans l'ensemble, l'accent de l'industrie et de l'exécution de la mise en œuvre peuvent varier considérablement d'une région géographique. Par conséquent, les clients potentiels devraient mener des recherches préliminaires sur l'expertise de l'industrie et des sites de référence d'un bureau régional IFS ou un prestataire de services d'affiliation lorsque IFS est inclus dans le processus de sélection.

Cette       conclut la série Enterprise Applications vendeur Inverse Fortunes-Mais Seront persévérance et Agilité sera suffisant?

 
comments powered by Disqus

Recherches récentes :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Others

©2014 Technology Evaluation Centers Inc. All rights reserved.