Accueil
 > Rapports de TEC > Blogue de TEC > Neuf façons d’utiliser les PGI pour alléger la chaîne log...

Neuf façons d’utiliser les PGI pour alléger la chaîne logistique du secteur manufacturier

Écrit par : Jakob Bjorklund
Date de publication : mai 19 2009

<

La définition « d'alléger » (lean), dans le contexte de la chaîne logistique, consiste en une vision holistique de l'approvisionnement, la fabrication, la distribution et la gestion des commandes. Un certain niveau de technologie d'entreprise est nécessaire pour visualiser l'organisation dans un contexte intégré plutôt que sous la forme d'îles fonctionnelles. Cependant, avant que la technologie puisse faciliter la chaîne logistique, les responsables de la fabrication devront penser en termes de chaîne logistique allégée. Nous verrons ce qu'est une chaîne logistique allégée et partagerons avec vous les concepts importants qui forment les bases de la simplification de cette structure.

Bref, nous discuterons de :

  • Quatre conseils pour vous aider à alléger votre chaîne logistique.

  • Cinq outils technologiques pour vous aider à automatiser ces pratiques logistiques allégées.

Nous donnerons quelques exemples pratiques pour illustrer ces concepts, mais notre objectif principal sera de définir les éléments particuliers que peuvent utiliser les fabricants pour alléger leur chaîne logistique.

Premier conseil : Résolvez le conflit entre la productivité et le service à la clientèle
J'ai collaboré avec un fabricant de peintures et vernis concernant la simplification de sa chaîne logistique. Après l'implémentation de son nouveau logiciel d'entreprise, il voulait utiliser les nouvelles connaissances qu'il a acquises au sujet de leurs opérations pour instaurer un programme de chaîne logistique allégée. Il avait découvert qu'avant d'être en mesure de simplifier la logistique d'une organisation, vous deviez avoir une bonne idée de vos opérations et de vos processus. Lorsque vous savez les définir clairement, vous pouvez alors décider des changements à apporter aux processus et mesurer à quel point ces modifications ont réduit le travail supplémentaire qui n'ajoutait rien au résultat final.

Il était évident que comme la plupart des fabricants, cette compagnie faisait face au confit entre le besoin de productivité et le besoin de satisfaire aux clients. Le service de la fabrication avait tendance à produire d'énormes lots. Cette méthode a permis l'achat efficace de matières premières, un rendement maximal sur le temps de mise au point des machines, des employés pour la fabrication ainsi que d'autres coûts. Produire de grandes quantités est simplement un bon moyen de minimiser le coût de fabrication par unité produite. Le faible coût par unité est attirant, mais il entre en conflit avec les objectifs de l'organisation des ventes. Alors que le service de la fabrication est récompensé pour son efficacité, le service des ventes est récompensé pour son service à la clientèle, qui mène successivement à l'augmentation du revenu et des commissions. Si le secteur de la fabrication utilise toute la capacité de production pour de grandes quantités qui ne sont pas automatiquement proportionnelles à la demande de la clientèle, il peut être difficile de satisfaire aux besoins des clients puisque ces exigences varient au cours d'une même année. Un produit demandé peut être en rupture de stock et ne sera pas en production à ce moment, car la capacité maximale immédiate de production est déjà rencontrée en raison de l'énorme volume de production prévu. De plus, ces grands cycles de production signifient que de grandes quantités de capitaux sont associées à l'inventaire du produit fini bien avant qu'un profit soit réalisé.

Dans le cas de la nourriture et des boissons ainsi que d'autres industries de transformation, ces grands cycles de production ont pour conséquence le gaspillage, car la vie efficace des matières premières et des produits finis se déroule alors sur les tablettes.

Le fabricant de peintures a pris la décision évidente : il a diminué la taille de ses lots. À l'avenir, le service de fabrication ne prendrait plus de décisions unilatérales concernant la taille des lots et le calendrier de production, réprimant sa tendance naturelle à se concentrer sur sa productivité. Il sera plutôt dans l'obligation de produire uniquement ce qui est nécessaire pour couvrir une certaine période de temps, et ce, selon la prévision des ventes. Chaque produit devra dorénavant être produit plus fréquemment et en plus petite quantité. Pour encourager ce comportement, d'autres mesures et indicateurs clés de performance peuvent être ajoutés. Ils sont plus holistiques et fondés sur le service à la clientèle et sur la rotation des stocks plutôt que sur la productivité uniquement.

De nombreuses disciplines formelles sont conçues pour associer la production avec la prévision des ventes. La planification des ventes et des opérations en fait partie. En associant les calendriers de production aux prévisions de ventes, qui fonctionnent généralement à court terme, vous produisez ce que les clients demandent, augmentant ainsi la qualité du service à la clientèle et permettant une meilleure satisfaction des clients. Vos stocks diminueront proportionnellement à la rotation de vos stocks. Plus la chaîne logistique est rapide, plus la vitesse de la rotation de vos stocks sera élevée. Ainsi, moins de capitaux seront associés à vos stocks en tout temps. Au même moment, si les matières premières traversent plus rapidement la chaîne logistique, l'obsolescence et la quantité des matériaux périmés diminueront.

Deuxième conseil : Déployez vos systèmes pour vos fournisseurs
Lorsque le problème d'alignement des calendriers de production avec la demande est réglé, le plus grand obstacle à l'amélioration de la chaîne logistique est souvent la contradiction entre les processus de création des calendriers internes et ceux des fournisseurs externes. Les fournisseurs qui font affaire avec des équipementiers savent que les grandes entreprises de fabrication tentent d'éliminer cet obstacle et collaborent généralement avec des fournisseurs de façon proactive pour les aider à devenir plus souples.

La technologie peut jouer un rôle vital dans l'élimination de cette contrainte. Dans le cas de notre fabricant de peintures et vernis, une de ses entraves principales était l'emballage. Il sous-traitait l'impression des étiquettes de leurs pots de peinture. Conséquemment, le fournisseur ne pouvait pas finaliser sa propre production de pots avant de savoir la quantité exacte de pots à remplir. Leur emballage était plus long à produire que le produit lui-même. Même si le coût de l'emballage est bas, comparé à celui du produit, le calendrier de l'emballage représente une étape importante et complexe de la planification de la production.

La solution était donc de mettre en place un portail pour les fournisseurs afin que le responsable des emballages soit en mesure de voir la planification de la production et de préparer son propre calendrier en conséquence. Cette solution a éliminé une grande partie du travail manuel et administratif causé par la gestion de l'interface d'un partenaire de la chaîne logistique en temps réel, car cette méthode permet de retirer toutes les interventions manuelles et les retards administratifs. Les portails de cette nature peuvent également fournir une vision à plus long terme de la production prévue, ce qui permet aux fournisseurs de gérer leurs propres stocks et planifier leur propre capacité selon la demande prévue.


Clicker pour agrandir

Figure 1 : Un portail pour les fournisseurs élimine la perte administrative et permet d'intégrer la chaîne logistique en temps réel.

Troisième conseil : Effectuez des processus de planification des ressources de production parallèles
À titre indicatif, ce conseil touche davantage le fait de retarder l'engagement de produire jusqu'à ce que la demande soit visible, connue ou certaine, plutôt que l'exécution de systèmes parallèles pour la planification des ressources de production.

Même lorsque les compagnies tentent de se concentrer sur les disciplines normalement associées avec l'idée d'une chaîne logistique allégée, cet autre changement de paradigme fondamental qui doit s'effectuer au sein de leur organisation est souvent négligé.

Par exemple, plusieurs compagnies fonctionnent avec un seul processus de planification des ressources de production. Considérez que cette compagnie fonctionne en mode de fabrication pour les stocks (make-to-stock) et que ses dirigeants croient que ce système unique de planification de la production correspond à leurs besoins. Cette attitude est bonne si le fabricant a une demande stable et prévisible pour tous ses produits. Mais en réalité, très peu de fabricants ont cette possibilité. La plupart du temps, la règle de Pareto s'applique. Cette règle suggère que 20 % des produits ont une demande stable et que vous pouvez donc les produire efficacement en grande quantité. Toutefois, les 80 % restants sont commandés moins fréquemment et doivent alors être traités différemment au sein des processus, systèmes et calendriers de la compagnie. C'est la raison pour laquelle tout fabricant utilisant la planification des ressources de production devrait pratiquement fonctionner à l'aide de plusieurs modes de production. La plupart des fabricants qui utilisent le mode de fabrication pour les stocks gagneraient à mettre en place un système parallèle de fabrication à la commande. Cette option permettrait d'éviter l'accumulation de grandes quantités d'articles qui seraient mieux traitées en mode de fabrication à la commande (make-to-order), libérant ainsi des capitaux et une partie de la capacité de production pour d'autres produits, et ce, sans sacrifier la souplesse de production ou le service à la clientèle. En analysant continuellement les modèles de demande et la rotation des stocks, le report peut être modifié afin d'obtenir un équilibre optimal entre l'efficacité et la souplesse.

Un logiciel d'entreprise efficace et moderne contiendra tous les outils nécessaires pour gérer ces différents modes. Outre la garantie qu'ils posséderont une technologie habilitante, les fabricants auront besoin d'analyser minutieusement les modèles de demande pour leurs produits finis et les diviser en fabrication à la commande et en fabrication pour les stocks.


Clicker pour agrandir

Figure 2 : Planification de la demande — Réduction du risque d'erreur dans les prévisions et améliore le service à la clientèle sans sacrifier la rotation des stocks.

Quatrième conseil : Maîtrisez le processus de prévision de la demande
Trop de compagnies sont incapables d'offrir à la prévision de la demande l'attention qu'elle mérite et c'est souvent ce qui cause l'échec de certains projets portant sur la chaîne logistique allégée, même parmi les plus dynamiques. Plus la prévision de la demande est précise, plus vous serez bien situé pour fournir les produits que votre marché nécessite. Inversement, le fait de baser la simplification de la chaîne logistique sur une prévision de la demande incorrecte ressemble à bâtir une maison sur de mauvaises fondations.

Si vous pouvez augmenter la précision de la prévision de la demande, vous pouvez diminuer vos stocks et augmenter la qualité de votre service à la clientèle au même moment. Malheureusement, la plupart des compagnies divisent la responsabilité de la prévision de la demande entre plusieurs services. Parfois, le processus est effectué par le secteur des ventes qui a tendance à être trop optimiste, car ils sont de nature optimiste et veulent éviter de décevoir un client en étant en rupture de stock. Enfin, personne n'est officiellement responsable de la précision des prévisions, peut-être en raison du manque d'outils pour développer une prévision précise. Par conséquent, il n'est pas surprenant que ce rôle essentiel tende à être oublié au sein de plusieurs entreprises. Il est impératif qu'une entreprise de fabrication attribue la prévision de la demande à un parti indépendant au sein de la compagnie ayant un point de vue plus holistique que l'auraient les ventes, la production ou tout autre secteur.

Des outils technologiques importants

Aucune technologie ou aucun logiciel d'entreprise n'est en mesure, à lui seul, de livrer les avantages d'une chaîne logistique allégée. Cependant, lorsque vous commencerez à alléger votre chaîne, vous réussirez davantage si votre logiciel d'entreprise supporte et simplifie vos efforts d'allègement au lieu de contourner les obstacles à l'adoption de pratiques logistiques allégées. Voici cinq éléments à prendre en compte lorsque vous désirez acquérir une technologie d'entreprise pour que votre nouvel environnement ne vous brime pas.

Vous devez vérifier certains éléments lorsque vous vous procurez un logiciel d'entreprise. Il est évident qu'un logiciel devrait être bien intégré à tous les niveaux au sein de la compagnie et devrait offrir la visibilité nécessaire pour faciliter les processus allégés. Souvenez-vous qu'il est impossible d'améliorer ce qui n'est pas mesurable, donc la visibilité des processus utilisés au sein de la compagnie est nécessaire pour alléger la chaîne logistique. Il y a également d'autres éléments moins évidents à prendre en compte, y compris :

Une solution intégrée pour la gestion de la qualité qui permet de soutenir vos efforts afin de réussir du premier coup. Sans un système viable permettant d'obtenir le niveau de qualité nécessaire des processus de production et de chaîne logistique, il est possible que les gains obtenus durant une partie du processus soient anéantis par l'effort supplémentaire nécessaire à la correction des erreurs pendant une autre partie du processus. Vous avez besoin d'un système qui produit des rapports et vous permet d'enregistrer les résultats sur la qualité afin d'analyser la performance des lots que vous fabriquez à l'aide du contrôle des processus. Vous serez alors en position d'observer si le processus est aligné avec vos objectifs et de l'améliorer pour réduire les problèmes de qualité.

Plus l'outil de prévision de la demande est précis, plus votre chaîne logistique sera allégée. Si vous comprenez bien ce que veulent vos clients, votre chaîne logistique sera allégée. Assurez-vous que la fonction de planification de la demande permet à plusieurs utilisateurs d'évaluer et de commenter simultanément les plans de demande, ce qui permet de raccourcir les cycles d'évaluation et d'augmenter la précision. Il est également important que l'outil de prévision de la demande vous permette d'exporter les prévisions vers des logiciels communs qui peuvent ensuite être envoyés par courriel aux personnes clés de l'entreprise. Afin d'augmenter la précision, vous devez être en mesure de surveiller facilement et d'intervenir si une erreur de prévision se produit. Recherchez donc une fonctionnalité de gestion d'erreurs efficace, y compris des erreurs moyennes, des erreurs absolues moyennes, des proportions d'erreurs moyennes absolues, des statistiques de U de Theil, etc.

Peu importe votre mode de production, assurez-vous que votre logiciel d'entreprise supporte plusieurs modes, y compris la fabrication à la commande, la conception à la commande, la configuration à la commande, etc. Même les fabricants de produits pour les stocks les plus directs ont besoin d'expliquer les différents niveaux de demande pour les différents produits et codes d'article. Cette approche vous permet d'être efficace pour la fabrication des produits qui peuvent être fabriqués en grande quantité et d'être souple pour les produits qui seraient mieux traités en commande spéciale.

Un logiciel d'entreprise doit offrir des outils qui permettent à la production de devenir plus proactive, facilitant les processus comme la méthode kanban. Des fonctionnalités de kanban solides permettront aux compagnies de chercher les produits à travers leur chaîne logistique, réduisant ainsi le travail en cours, augmentant la souplesse et évitant l'accumulation des produits finis.

Peu importe le nombre d'usines pour lesquelles vous produisez, votre logiciel d'entreprise devrait être en mesure d'approvisionner plusieurs emplacements. En effet, lorsque vous commencez à penser en termes de chaîne logistique, y compris aux fournisseurs, aux distributeurs et aux clients, ainsi qu'aux centres de distribution et aux entrepôts, vous opérez réellement, par défaut, dans un environnement multisite. Plus vous êtes en mesure d'intégrer et de planifier des opérations cohésives entre ces différents emplacements, plus vous serez souple tandis que l'information circule sans difficulté parmi ces nœuds, ces centres, ces clients et ces fournisseurs, peu importe si vous êtes responsable de ces emplacements ou non. Considérez les fonctions multisites pour ce qu'elles sont : un outil pour la collaboration durant toutes les étapes de la chaîne logistique.

La gestion des données permanentes est la clé, particulièrement pour les compagnies qui ont récemment vécu une fusion ou une acquisition. La gestion des données permanentes rendra plus efficaces les compagnies qui, dans différents secteurs, ont plusieurs codes d'article pour un même produit. Il est difficile de créer une visibilité et une intégration à la grandeur de l'entreprise au sein de la chaîne logistique lorsque vous avez des données et des enregistrements en double pour le même code. Par extension, il est important, même si l'empreinte de votre entreprise est contenue entièrement au sein d'une seule compagnie, que vous vous assuriez que l'architecture de l'entreprise vous permet d'utiliser plusieurs devises et langues. Sans ces éléments, toute extension du logiciel pour un client ou un fournisseur outre-mer aura pour conséquence des données en double, détruisant rapidement les améliorations faites à votre chaîne logistique. En fin de compte, autant pour les conventions de nomination interne que pour les communications externes, vous aurez besoin d'avoir une langue commune et universelle pour les numéros de clients, les codes d'articles, etc., afin d'intégrer votre entreprise, partager vos plans et alléger votre chaîne logistique.

Conclusion

Certaines personnes peuvent penser que la technologie associée à la chaîne logistique allégée ne concerne que l'achat, la distribution, l'approvisionnement sur le marché mondial ou d'autres activités qui sont liés directement à la gestion de la chaîne logistique. Cependant, nous savons qu'au sein de l'entreprise de fabrication, tout est lié ensemble et afin d'effectuer de réels progrès, nous devons voir les choses d'un point de vue holistique partout dans l'entreprise. Les améliorations de la chaîne logistique allégées demandent l'engagement des dirigeants de l'organisation afin de configurer la compagnie pour obtenir ce mélange exact d'efficacité et de souplesse. Ce mélange requiert de la créativité pour déployer les processus internes du fabricant aux fournisseurs et aux clients. Il demande également un engagement aux disciplines de la fabrication assistées par plusieurs modes et la demande de planification.

Cependant, la récompense est grande pour ces fabricants qui entament ces quêtes, et ces récompenses devraient être évidentes, en fin de compte. Une diminution des investissements portant sur les stocks, une meilleure satisfaction de la part des clients, une diminution du travail pour la gestion des fournisseurs représentent des avantages importants que vous pouvez espérer réalistement lorsque vous utilisez le bon logiciel pour alléger votre chaîne logistique.

À propos de l'auteur

Jakob Bjorklund est le directeur mondial de la production par processus à IFS, une compagnie mondiale de logiciels d'entreprise. Bjorklund détient une maîtrise en sciences de la gestion et génie industriel de l'université de Linköping, en Suède. Durant ses 14 ans au sein de l'IFS, il a participé à l'expertise de gestion des chaînes logistiques, ventes et marketing et des stratégies pour la production par processus et de la gestion de la chaîne logistique.

 
comments powered by Disqus

Recherches récentes :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Others

©2014 Technology Evaluation Centers Inc. All rights reserved.