Les produits, les projets, les processus et les personnes : Les 4 P de l’analyse des données en GCVP

  • Écrit par : Yu Chen
  • Date de publication : octobre 15 2009



À mesure qu'on utilise un système de gestion du cycle de vie du produit (GCVP), les données accumulées dans le système deviennent précieuses. Ces données appuient les opérations quotidiennes et ont le potentiel d'aider les compagnies à mieux comprendre l'historique du rendement et à préparer l'avenir, si elles sont interprétées de façon adéquate. En fait, les rapports et les analyses font partie de certains systèmes de GCVP depuis un moment. Par exemple, Siemens PLM Software offre cette fonction dans sa solution Teamcenter depuis 2006. Cependant, puisque la plupart des utilisateurs de GCVP se penchent encore sur l'amélioration de la conception de produit et la productivité de leurs activités de développement, l'analyse en GCVP demeure un domaine relativement discret.

Toutefois, à la suite de l'acquisition de Relex Software Corporation (un éditeur offrant principalement des analyses de sécurité et de fiabilité) par PTC, de la collaboration d'Aras et de Microsoft sur la veille économique (BI) pour les compagnies axées sur les produits, de la fonction de gestion du risque des produits d'Oracle Agile PLM 9.3, considérée comme l'extension de sa plateforme analytique, et d'autres activités importantes, l'analyse de la GCVP pourrait recevoir plus d'attention de cette communauté.

Bien que l'industrie de la GCVP n'ait pas encore atteint un consensus quant à la définition de l'analyse appliquée à la GCVP, cela ne nous empêche pas de discuter des avantages qu'apporte l'exploration de toutes les données disponibles au sein d'un système de GCVP. La raison d'être de cet article est de proposer un cadre de travail pour vous aider à examiner les domaines possibles qui peuvent s'appliquer à l'analyse des données d'un système de GCVP.

Différents ensembles de données au sein d'un système de GCVP

Les données représentent la matière brute qui doit être traitée pour produire le résultat final de l'analyse en GCVP. Donc, avant de se diriger vers l'analyse, il faut observer les différentes orientations des données de GCVP afin de visualiser les possibilités que peut offrir cette analyse (voir tableau 1).

Orientation Description Exemple
Produit Cette orientation correspond au groupe de données le plus important au sein du système de GCVP. Les données sur le produit (c.-à-d. l'information sur la définition du produit) constituent l'épine dorsale de l'ensemble des données de la GCVP. Les autres données existent et sont organisées autour des données sur le produit.
  • Exigences du produit
  • Données sur la structure du produit
  • Données sur la documentation du produit
  • Métadonnées sur la documentation du produit
Projet Les données axées sur le projet sont utilisées pour définir et réaliser les projets ainsi que les processus de développement du produit. Ce groupe de données existe pour faciliter la rédaction de l'information sur la définition du produit, mais n'est pas catégorisé comme des données sur le produit.
  • Structure de découpage du projet (SDP)
  • Ressources
  • Données sur la progression du travail
  • Données sur les risques du projet
Processus Ce groupe de données fait référence aux processus d'affaires propres aux utilisateurs de la GCVP. En général, ce groupe et le groupe précédent (données sur le projet) se chevauchent. Les données sur les processus correspondent aux activités opérationnelles quotidiennes qui ne sont pas gérées comme des projets.
  • Activités d'acheminement et d'approbation
  • Activités de résolution de problème
  • Enregistrements de collaboration
  • Données transactionnelles associées avec les processus d'affaires
Personne L'information sur l'utilisateur (en regard aux systèmes de GCVP) peut être associée à toutes les catégories précédentes. Cependant, il est nécessaire de traiter les données axées sur l'utilisateur comme le quatrième ensemble de données, puisque l'élément « personne » est une partie importante du système de GCVP.
  • Information sur l'utilisateur du système
  • Rôles et groupes
  • Données sur l'ouverture de session de l'utilisateur
  • Enregistrement de la participation de l'utilisateur

Tableau 1. Les quatre orientations des données de GCVP

Le tableau de la page précédente divise les données de GCVP en quatre groupes : les produits, les projets, les processus et les personnes. Cette méthode n'est pas une façon scientifique de classer les données de GCVP, car il pourrait y avoir des croisements, des dépendances et des conséquences entre les groupes. Cependant, ces quatre ensembles de données représentent quatre facettes de la collecte de données de GCVP, et chacune de ces facettes explore un secteur différent de l'analyse en GCVP.

Produit : Développer de meilleurs produits

Les utilisateurs peuvent avoir recours aux données sur le produit dans divers domaines afin de prendre de meilleures décisions pour des produits existants ou futurs. Ces domaines comprennent, sans y être limités, les options suivantes :

  1. L'amélioration de la qualité du produit : L'analyse aidera les fabricants à déterminer les causes des problèmes liés aux produits et leur permettra de traiter les questions de qualité du produit plus efficacement, car l'analyse s'appuie sur les incidents associés à la qualité, les plaintes des clients, les résultats des différents tests, les scénarios de conception, les analyses de modèle de conception assistée par ordinateur et toute autre information pertinente.

  2. Gestion de risque du produit : Comparativement à l'amélioration de la qualité du produit, la gestion de risque du produit utilise une approche plus proactive par rapport à la durabilité du produit. En analysant les données historisées et les exigences du produit, les fabricants seront en mesure de définir les facteurs de risque (p. ex. : des fournisseurs qui fonctionnent en deçà des objectifs, des coûts de production élevés pour les pièces et des produits non conformes) et de les éliminer avant que le produit n'atteigne l'étape de la production.

  3. Gestion du porte-folio du produit : Les fabricants sont capables de déterminer les produits qui devraient être développés en se basant sur des analyses de la qualité, du risque et de la performance. Les porte-folios de produits existants et futurs qui en résultent influenceront les investissements concernant la création de produits.

  4. Gestion du porte-folio des pièces : L'utilisation de pièces standards est une pratique courante dans plusieurs domaines de la fabrication. L'analyse peut aider les compagnies à construire une bibliothèque de pièces optimisées offrant des pièces standards (aux niveaux international, régional, national, industriel et organisationnel) et des pièces non standards en se fondant sur la performance des pièces et sur les données d'utilisation.

Projet : Améliorer le processus de développement des produits

Dans le paysage de la GCVP, un « projet » fait référence principalement aux efforts d'introduction et de développement du produit. Les méthodologies populaires telles que l'integrated product development (IPD ou le développement du produit intégré), Product And Cycle-time Excellence® (PACE®) et Stage-Gate® ont été développées afin de gérer les processus d'innovation et de faciliter la collaboration. On applique l'analyse des données associées aux projets pour améliorer les processus de développement du produit et pour atteindre un meilleur résultat.

  1. Gestion du porte-folio du projet : La gestion du porte-folio du projet ajoute une certaine discipline et une structure afin de sélectionner les innovations qui devraient être développées. Tandis que la fonction de gestion du porte-folio du produit se concentre sur le meilleur assortiment de produits, la fonction de gestion du porte-folio du projet gère les risques de projet et les résultats afin d'atteindre la meilleure combinaison d'efforts d'innovations de produits.

  2. Mesures de la performance du projet : En plus d'aider les gens à prendre des décisions concernant l'avenir de leur projet, l'analyse aide également à évaluer les projets qui sont déjà en cours. Le statut d'achèvement du projet, l'utilisation des ressources, et la répartition des coûts font partie des applications que peuvent couvrir les mesures de la performance du projet. Avec ces analyses, les gestionnaires de projet seront mieux équipés pour prendre des décisions informées.

  3. Mesures des tâches du projet : Les gestionnaires de projet peuvent porter une plus grande attention au détail quant au niveau de tâche (ou d'activité) au sein d'un projet et évaluer la performance d'une tâche, qu'elle soit associée à une équipe, un rôle, un individu ou une ressource de laboratoire. De cette façon, les modèles de productivité deviennent apparents et les gestionnaires de projets sont en mesure d'assigner les ressources appropriées aux tâches de développement.

Processus : Augmenter l'efficacité opérationnelle

Cette catégorie sert à couvrir les processus d'affaires, outre le développement de produits et les processus d'introduction qui sont gérés au sein d'un système de GCVP. Par exemple, l'approvisionnement peut être une tâche gérée dans un projet de développement de produits. Cependant, au sein de l'environnement de gestion de projets, les centres d'intérêt principaux incluent la gestion des ressources assignées à la tâche ainsi que la mise à jour du statut actuel de la tâche. Toutefois, il pourrait y avoir d'autres données (c.-à-d. des données transactionnelles et des enregistrements de communication avec les fournisseurs) du processus d'approvisionnement qui ne sont pas incluses dans la gestion de projets. Si elles sont interprétées de façon appropriée, ces données supplémentaires peuvent offrir des renseignements précieux qui amélioreront les pratiques d'approvisionnement. Certains exemples : quelle est la façon la plus efficace d'inviter les fournisseurs à faire une offre? Quels sont les fournisseurs les plus ouverts?

Selon l'utilisation du système de GCVP par une organisation, les types d'analyse qui peuvent être employés peuvent varier. D'après la disponibilité des données, les compagnies doivent utiliser leur propre jugement afin de découvrir les avantages que l'on peut acquérir grâce aux données de GCVP. Les possibilités peuvent se trouver dans les processus de conceptualisation et de conception, la gestion des processus de fabrication, l'approvisionnement, etc. De manière à rendre l'analyse plus puissante, les données des autres systèmes, tels que les progiciels de gestion intégrés (PGI) et les systèmes de gestion de la chaîne logistique, peuvent être utilisées.

Les personnes : Mesurer la performance des employés et plus encore

Deux situations viennent à l'esprit lorsqu'on pense à l'élément « personne » de l'analyse en GCVP :

1) Récemment, l'industrie de la GCVP a mentionné le concept des « People PLM » (GCVP des personnes) à la suite d'une discussion sur l'utilisation des capacités du Web 2.0 dans la GCVP.

2) Il y a environ deux mois, j'ai eu la chance de parler à une équipe de livraison de projets employée par un important fabricant d'équipement industriel en Chine. Un des sujets traités durant la rencontre était la possibilité d'utiliser les données de GCVP afin d'évaluer la productivité et la performance des ingénieurs de la compagnie.

Il est vrai que les données de GCVP sont générées par les utilisateurs du système et que presque toutes les saisies de données et de documents sont associées aux utilisateurs. Une organisation évalue ses concepteurs par le nombre de parties qu'ils empruntent des concepts existants, le nombre de leurs concepts réutilisés par les autres concepteurs, et le nombre de leurs concepts devenus des standards d'entreprise.

Il est important de se rappeler que les systèmes de GCVP (en tant que plateformes d'innovation) sont renforcés par les capacités du Web 2.0, et que, par conséquent, les échanges de connaissances se produisent aisément. Ainsi, la participation des employés et leur contribution au partage des connaissances peuvent être comprises dans l'évaluation de la performance. Grâce à cette idée, l'analyse en GCVP ainsi que la dimension « personne » deviendront utiles lorsque les compagnies ajouteront la gestion des connaissances à leurs stratégies de GCVP.

Note finale

Nous avons discuté des produits, des projets, des processus et des personnes pour l'analyse fondée sur les données disponibles dans le système de GCVP. Cependant, vous devriez être conscient que dans certains cas, l'analyse devient plus significative si nous combinons les données de la GCVP avec d'autres domaines (c.-à-d. l'inventaire, les opérations entre l'arrière-boutique et le plancher, les ventes et le marketing).

Les 4 P cités plus haut ne sont pas une liste exhaustive de l'analyse en GCVP, mais plutôt un modèle libre pour l'exploration des différentes avenues des données de GCVP. Pour les compagnies qui possèdent déjà des systèmes de GCVP, j'espère que le modèle des 4 P vous aidera à planifier la stratégie de votre analyse en observant les différents domaines. Pour les organisations qui préparent leur implémentation en GCVP, ces 4 P peuvent vous aider à déterminer les données qui devraient être saisies et maintenues au sein de vos futurs systèmes de GCVP. Commencer une analyse à partir de la planification des données de base (au lieu d'utiliser les données qui sont disponibles) devrait vous rapporter divers avantages.

Pour lire la version originale, cliquez ici.

 
comments powered by Disqus