Accueil
 > Rapports de TEC > Blogue de TEC > RFID - Mythe et réalité

RFID - Mythe et réalité

Écrit par : Carla Reed
Date de publication : juillet 18 2013

Présentation

Le battage médiatique autour de l'adoption de la RFID comme la nouvelle technologie «hot poursuit-cela se traduit par la multiplication des foires commerciales, événements médiatiques, et les autres aimants pour ceux qui savent et ceux cherchent à en savoir plus. Un des récents événements RFID en direct, organisée par le RFID Journal d'affaires à Chicago en Avril-n'est pas sans rappeler la techno buzz et médias fest 'de la fin des années 1990-les jours de l'e-bulle!

de parcourir la zone d'exposition, il était évident que le concept de la RFID a été fermement embrassé par les fournisseurs de systèmes, les services et les appareils qui prennent en charge les activités de gestion de la chaîne d'approvisionnement (SCM ). De nouvelles étiquettes et les descriptions des solutions ont été appliquées aux fournisseurs d'offres e-commerce. Les promesses de rajeunissement de la chaîne logistique, les flux de processus intégrés et des propositions de valeur moins spécifiques tentés participants à dépenser temps à consulter les personnes chargées d'administrer les nombreux stands qui emplissaient les allées.

Le battage médiatique a été moins fréquents dans les présentations et les discussions dans lesquelles l' adopteurs précoces et leurs partenaires ont partagé des histoires d'implémentations RFID. La réalité est que la RFID, en dépit du fait qu'il s'agit d'une technologie relativement mature, est encore loin d'être ordinaire. Les questions relatives aux étiquettes, lecteurs, et les fréquences créent encore des obstacles à l'adoption rapide. Mandats du DoD et Wal-Mart côté, les propositions de valeur varient. Ceux qui sont engagés dans Gen 2 pilotes sont restreignait ces activités à des domaines spécifiques produits ou partenaire, tandis que d'autres encore adoptent un wait and see 'attitude en prévision de normes universelles et les réseaux de lecture omniprésents.

un argument convaincant de base, indépendamment des mandats », se rapporte à la valeur de la granularité des données fournies par RFID. Un exemple concret est la chaîne d'approvisionnement pharmaceutiques (voir la chaîne du froid résumé du rapport). Prescription de contrefaçon et détourné et même les médicaments over-the-counter ont suscité des craintes pour les fabricants et les distributeurs en gros. Auxquelles s'ajoutent les problèmes de santé potentiels liés à la faible puissance et produit périmé administré, surtout pour la population croissante des personnes âgées, qui sont attirés dans l'achat de produits discount ». La FDA a pris l'initiative et a formulé diverses recommandations et suggestions, cependant, la ligne en cours d'adoption est encore relativement doux. Un exemple de ce qui se reflète dans les délais proposés suivants:

Janvier - Décembre 2004

    Performance
  • des études de faisabilité de sérialisation de masse utilisant la technologie RFID sur les palettes, caisses, emballages et de produits pharmaceutiques.

Janvier - Décembre 2005

  • Sérialisation de masse de quelques palettes et des caisses de produits pharmaceutiques susceptibles d'être contrefaits.
  • Acquisition de
  • et l'utilisation de la technologie RFID (ie, la capacité à lire et à utiliser les informations contenues dans les étiquettes RFID et de la base de données associée) par certains fabricants, les grands grossistes, certaines grandes pharmacies de la chaîne, et certains hôpitaux.

Janvier - Décembre 2006

  • Sérialisation de masse de la plupart des palettes et des caisses de produits pharmaceutiques susceptibles d'être contrefaits, et quelques palettes et caisses d'autres produits pharmaceutiques.
  • Sérialisation de masse de la plupart des emballages de produits pharmaceutiques susceptibles d'être contrefaits.
  • Acquisition de
  • et l'utilisation de la technologie RFID (ie, la capacité à lire et à utiliser les informations contenues dans les étiquettes RFID et de la base de données associée) par la plupart des fabricants, la plupart des grossistes, des pharmacies plus la chaîne, la plupart des hôpitaux et certains petits détaillants.

Janvier - Décembre 2007

  • Sérialisation de masse de toutes les palettes et les caisses de produits pharmaceutiques.
  • Sérialisation de masse de la plupart des emballages de produits pharmaceutiques.
  • Acquisition de
  • et l'utilisation de la technologie RFID (ie, la capacité à lire et à utiliser les informations contenues dans les étiquettes RFID et de la base de données associée) par tous les fabricants, les grossistes, les pharmacies de la chaîne, tous les hôpitaux et les plus petits détaillants.

FDA envisage d'aider, dans la mesure nécessaire et appropriée, pour faciliter l', l'adoption rapide et généralisée de la RFID dans le système de distribution des médicaments en travaillant avec les intervenants. Toutefois, ils n'ont pas encore de publier un mandat lié à l'adoption RFID.

Que signifie tout cela?
Comme le dirait Bard, est-ce en fait, " beaucoup de bruit pour rien "?

La réalité est que chaque technologie qui est embrassé un autre pont sur l'autoroute numérique qui est un lien les entreprises et les collectivités qui partagent des intérêts communs dans le commerce mondial mondiales. La clé est de reconnaître les composants de sens dans un contexte d'affaires spécifique, par rapport à la suite de la parade. En d'autres termes, quelle est ma destination et donc quel chemin dois-je prendre.

Alors, comment procéder?

sens-commun relativement rare à ce jour stipule que les entreprises adoptent une approche pratique. Un chemin pourraient inclure

Créer une équipe interne mis l'accent sur l'adoption de sérialisation de masse et l'utilisation de la technologie RFID.

  • Réaliser des études de faisabilité internes pour acquérir de l'expérience avec la sérialisation de masse et de la technologie RFID, et d'identifier les problèmes opérationnels internes nécessitant une résolution,
  • Réaliser des études pilotes externes avec les intervenants dans la chaîne d'approvisionnement pour acquérir de l'expérience, en utilisant la sérialisation de masse et RFID, et d'identifier les opportunités, les obstacles et les enjeux commerciaux externes qui leur sont associés;
  • Élaborer une politique et un plan d'affaires pour l'utilisation de la sérialisation de masse et RFID;
  • Coopérer et à travailler avec d'autres intervenants et les organismes gouvernementaux à développer des systèmes d'infrastructure et d'information à utiliser avec la sérialisation de masse de palettes, caisses, et les unités emballées.
  • Participer
  • sur les groupes de normalisation établissent des normes techniques et des règles métier pour l'utilisation de la sérialisation de masse et RFID;
  • Travail avec les agences gouvernementales et d'autres membres de la chaîne d'approvisionnement afin d'identifier et de résoudre les problèmes économiques et réglementaires qui pourraient retarder l'adoption de sérialisation de masse et RFID, et
  • Éduquer les autres membres de la chaîne d'approvisionnement et des organismes gouvernementaux sur la sérialisation de masse et RFID.

RFID, comme d'autres technologies convergentes, crée de nombreuses occasions, pas le moins du potentiel qui comprend tirant parti des investissements dans les technologies acquises durant les beaux jours de l'hystérie Y2K. Il ya des avantages à tirer-fortune sourit aux audacieux!


Cet article est issu Parallax View, le magazine en ligne de ChainLink recherche, lu par plus de 150.000 chaîne d'approvisionnement et professionnels de l'informatique chaque mois. Articles incitant à la réflexion et à une action de Les analystes de Clôture, cadres supérieurs de l'industrie, les chercheurs et les autres pratiquants. Pour consulter l'ensemble du magazine, cliquez ici .

propos de l'auteur

Carla Reed de têtes Clôture Logistique mondiale et les pratiques de distribution. Mme Reed apporte profonde expérience pratique, avec la conception et la gestion de nombreux réseaux mondiaux de distribution et des entrepôts à travers le monde. Avant de rejoindre ChainLink, Mme Reed a fondé New Creed, un processus métier et permettant groupe de conseil en technologie, qui met l'accent sur la chaîne d'approvisionnement mondiale, reliant l'évolution des technologies et des concepts à des problèmes commerciaux mondiaux sur les marchés existants et émergents. Mme Reed était précédemment Directeur des Solutions Logistiques pour Sterling Commerce, directeur général des ventes et du marketing de Premier Fret, Johannesburg, Afrique du Sud, et a occupé divers postes dans le secteur international de la gestion du fret

.

ChainLink recherche est une nouvelle chaîne d'approvisionnement organisme de recherche audacieux dédié à aider les décideurs à améliorer la performance des entreprises et la compétitivité.

 
comments powered by Disqus

Recherches récentes :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Others

©2014 Technology Evaluation Centers Inc. All rights reserved.